Accueil > Documentation Multimédia > Info Presse > Syctom infos - Comité du 6 avril 2005

Documentation et multimédia

Info Presse

Syctom infos - Comité du 6 avril 2005

 

Une stratégie de développement durable traduite en actions

 

Sous la Présidence de François DAGNAUD, le Comité a décidé d'importantes mesures en matière de prévention des déchets, de développement de transports alternatifs à la route et de protection de l'environnement et de la santé publique. Les décisions concernant le centre de tri à Paris XV font l'objet d'un Syctom Infos spécial.

 

Le Syctom de l'Agglomération parisienne soutient les initiatives de ses collectivités membres dans une logique de diversification des modes de traitement et de réduction des déchets à la source.

En incitation au renforcement du réseau de déchetteries sur son territoire, le Comité a voté le principe d'une subvention spécifique de 15 % du montant HT des travaux de génie civil et des équipements pour soutenir les projets de ses communes adhérentes. Ainsi pour 5 nouvelles déchetteries, cette aide sera versée à la commune de Gennevilliers, à la Communauté d'Agglomération Plaine Commune et au SEAPFA, pour un montant total de 191 943 €. Dans le cadre du contrat Terres Vives signé avec le Conseil Régional d'Ile-de-France, s'y ajoutent des subventions régionales du même montant, soit un total de 383 886 € répartis entre ces trois collectivités. Par ailleurs, et conformément au plan de prévention et de réduction des déchets, le Syctom a décidé d'encourager les initiatives des collectivités membres favorisant la suppression des sacs de caisse en plastique avec une aide de 0,20 € par sac cabas. Pour la distribution prévue aux habitants des communes de Gennevilliers, Saint-Mandé et Paris de 217 000 sacs réutilisables, le Syndicat versera des subventions à ces trois villes, pour un montant total de 43 400 €. Toutes les collectivités adhérentes sont invités à s'inscrire dans cette démarche et à bénéficier de cette aide.

 

Le Syndicat confirme ses projets de méthanisation

Dans son objectif de diversification des modes de valorisation des déchets, le Syndicat a approuvé l'acquisition pour 2.85 M€ d'un terrain d'une superficie totale de 13 174 m² à Romainville, contigu à son actuel centre de tri et transfert, en vue d'y aménager une unité de méthanisation dont l'ouverture est prévue fin 2008 – début 2009. La méthanisation est un procédé de traitement des déchets verts et fermentescibles qui aboutit à la production de biogaz et de compost agricole. Par ailleurs, le Syctom de l'Agglomération parisienne a confirmé son engagement dans cette filière par son adhésion à l'association « Méthéor », association pour la méthanisation écologique des déchets. Elle regroupe des collectivités publiques françaises et européennes exploitant ou ayant des projets d'installations de méthanisation des déchets et des entreprises intervenant dans ce secteur.

 

Le Syndicat favorise le développement des moyens de transport alternatifs à la route.

Le Syndicat mène une politique globale de réduction des pollutions et des nuisances liées au traitement des déchets. Dans le domaine du transport des déchets, cette politique se traduit par la volonté de développer les transports alternatifs à la route, essentiellement par la voie fluviale, pour l'évacuation des matériaux issus de ses centres de traitement. L'objectif est de réduire la contribution à la pollution atmosphérique, mais aussi les nuisances sonores et encombrements du trafic occasionnés par le transport routier.

Lors du Comité, le Syctom de l'Agglomération parisienne a approuvé une convention quadripartite avec les sociétés SITA, GENERIS et UPM précisant les conditions d'organisation du transport fluvial des journaux-magazines produits par les centres de tri des collectes sélectives situés à Nanterre et Gennevilliers, soit environ 20 000 tonnes par an, vers la papeterie UPM située à Grand-Couronne (Seine Maritime). Ce dispositif permet d'éviter 1000 camions chaque année, sur des distances de 123 km environ.

 

Le Syctom de l'Agglomération parisienne a pris plusieurs mesures en matière de protection de l'environnement et de la santé publique.

Afin de mettre en conformité les centres d'incinération avec valorisation énergétique d'Ivry-sur-Seine et de Saint-Ouen, conformément à l'arrêté du 20 septembre 2002 qui fixe une échéance au 28 décembre 2005, le Syndicat a lancé plusieurs marchés de travaux supplémentaires à la mise en œuvre de moyens modernes et innovants déjà en cours. A l'issue de l'arrêt de son activité d'incinération au 28 décembre 2005, le centre de valorisation énergétique situé 167 quai de Stalingrad, à Issy-les-Moulineaux, sera provisoirement aménagé en centre de transfert des déchets ménagers. En vue de permettre cette opération de reconversion, Le comité syndical a autorisé les dépôts des demandes de permis de construire et de démolir nécessaires à ces travaux.

 

Le Syctom de l'agglomération parisienne est le syndicat intercommunal de traitement de déchets ménagers. Il traite et valorise quelque 2,5 millions de tonnes de déchets ménagers produites chaque année par 5,5 millions d'habitants, dans ses 85 communes adhérentes, réparties sur 5 départements (Paris, Hauts-de-Seine, Yvelines, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne).

 

Contact : Véronique Menseau

Directrice de la Communication

Tél. 01 40 13 17 86

 

En savoir plus...

Le Syctom
La Presse

 

 

Espaces...

Espace Collectivités Site de TOM

Syctom, l'agence métropolitaine des déchets ménagers - 35, boulevard de Sébastopol - 75001 Paris
Tél: 01 40 13 17 00 - Fax: 01 45 08 54 77 - Copyright © 2000-2016 Syctom - tous droits réservés.