Accueil > Documentation Multimédia > Info Presse > Syctom infos - Communiqué de Presse du 23 mai 2006

Documentation et multimédia

Info Presse

Communiqué de Presse du 23 mai 2006

 

Consommer mieux pour jeter moins : le Syctom de l’Agglomération parisienne encourage l’utilisation de cabas réutilisables en substitution des sacs plastiques

 

Pour réduire les déchets à la source et sensibiliser les habitants à la prévention et à une consommation plus respectueuse de l’environnement, le Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères (Syctom) de l’Agglomération parisienne soutient l’initiative de diffusion de 160 000 cabas réutilisables conduite par la Mairie de Paris dans le cadre de la Fête des Marchés 2006.

 

Une subvention de 32 000 euros a été allouée pour cette action qui s’inscrit dans le plan de prévention des déchets définie par les élus du Syctom à l’initiative de son président François Dagnaud, avec pour objectif de réduire, d’ici 2010, de 300 000 tonnes par an les déchets traités par incinération ou mis en décharge. Le Syctom de l’Agglomération parisienne traite chaque année 2,5 millions de tonnes de déchets ménagers produits par 5,3 millions d’habitants de 85 communes d’Ile-de-France dont Paris. Dans ce périmètre d’intervention – le plus peuplé et urbanisé de France avec 907 hab./km² - la production de déchets est plus élevée que sur le reste du territoire. Ainsi, un habitant produit en moyenne 500 kg de déchets par an contre 440 kg au niveau national.

 

Plan de prévention et de valorisation des déchets ménagers

Défini en 2004, ce plan se décline en trois axes:

  • Réduire les déchets à la source en agissant sur les comportements de consommation
  • Diversifier les modes de traitement par le développement des centres de tri de collectes sélectives et la création d’une nouvelle filière de méthanisation pour la part fermentescible des déchets
  • Améliorer la valorisation des déchets ménagers par un meilleur tri des objets encombrants et une amélioration des collectes sélectives en vue du recyclage.

 

 

 

Cette démarche vise à réduire de 300 000 tonnes par an, d’ici 2010, les déchets à traiter par incinération ou mis en décharge.

 

Le Syctom s’associe à la Mairie de Paris pour la distribution de cabas réutilisables pendant la Fête des Marchés du 26 mai au 4 juin 2006

 

On estime à 8 000 tonnes les quantités de sacs plastiques traitées chaque année par le Syctom dans les déchets ménagers. Afin d’éviter leur incinération et réduire les coûts et nuisances pour l’environnement, le syndicat souhaite contribuer à leur suppression en encourageant l’utilisation de cabas réutilisables en substitution des sacs de caisse à usage unique. Il soutient ainsi les initiatives de ses collectivités adhérentes en participant à la réalisation de cabas réutilisables mis à la disposition des habitants. 394 000 sacs ont ainsi été distribués avec l’aide du Syctom depuis 2004. A Paris avec le Syctom, 160 000 sacs cabas en coton seront distribués aux consommateurs du 26 mai au 4 juin prochains sur l’ensemble des marchés de la capitale. Plus largement, cette démarche vise à sensibiliser et modifier les comportements des habitants, notamment dans leurs habitudes de consommation, afin de réduire la quantité de déchets à la source. Le principe : consommer mieux pour jeter moins.

 

Ainsi, dans le cadre de son plan de prévention et de réduction des déchets, le Syctom de l’Agglomération parisienne s’engage dans des actions de réduction des publicités non désirées avec l’autocollant « Stop Pub », de promotion des collectes sélectives auprès de ses communes adhérentes, ou encore de soutien à la récupération et la valorisation des textiles et vieux vêtements

 

Contact : Véronique Menseau

Responsable de la Communication

Tél. 01 40 13 17 86

 

 

 

En savoir plus...

Le Syctom
La Presse

 

 

Espaces...

Espace Collectivités Site de TOM

 

Syctom, l'agence métropolitaine des déchets ménagers - 35, boulevard de Sébastopol - 75001 Paris
Tél: 01 40 13 17 00 - Fax: 01 45 08 54 77 - Copyright © 2000-2016 Syctom - tous droits réservés.