Aller au contenu l Aller au menu
logo isseane accueil_isseane

 

Présentation du centre Isséane
Qualité environnementale isséane
Suivi du chantier Isséane
Suivi d'activité du centre
Documentation_multimédia
     

PRESENTATION DU CENTRE

barre_noire
Un centre multifilière

Ce centre se compose
d'une unité d’incinération avec valorisation énergétique des ordures ménagères résiduelles et d'un centre de tri de collectes sélectives pour la valorisation matière.


Agrandir le schéma

 L'unité d'incinération avec valorisation énergétique

Le centre est équipé de :

• 2 lignes de fours-chaudière d’une capacité totale de traitement de 61 tonnes/heure
• Production de vapeur : 200 tonnes/heure à 50 bars et 400°C

460 000 tonnes de déchets ménagers non recyclables par an sont traitées par valorisation énergétique.

 

Agrandir le schéma


Vue du centre Quai Roosevelt

Four chaudière

Plate forme de contrôle des fumées

La valorisation énergétique

Le principe de la valorisation énergétique est de produire de la vapeur ou de l’électricité grâce à un système four/chaudière qui assure la combustion des déchets et permet la transformation de l’énergie dégagée en vapeur.

 

La vapeur à haute pression entraîne un groupe turbo-alternateur de 52 mégawatts électriques (soit 52 millions de watts) qui sert aux besoins du centre. Le surplus d'électricité est exporté sur le réseau national.

La vapeur est livrée au réseau de chauffage urbain pour l’alimentation de son réseau de chaleur et permet de chauffer l’équivalent de 79 000 logements.
Le centre de valorisation énergétique d’Isséane permet ainsi d’économiser 110 000 tonnes équivalent pétrole et de réduire la pollution due au chauffage individuel et collectif (réduction des gaz à effet de serre).

 


Tourelles d'extraction

Traitement des gaz de combustion

Les gaz de combustion sortant de la chaudière subissent un traitement avant rejet dans l’atmosphère.

Ce rejet se fait par deux tourelles d’extraction, dont 5 mètres seulement s’élèvent au-dessus du toit (par conséquent non visible de la rue), à une vitesse de 30 mètres par seconde environ et à une température minimum de 200°C afin de faciliter la dispersion des gaz épurés.

Le traitement comprend :
• Un dépoussiérage électrostatique
• Un traitement par voie sèche
• Une réduction catalytique des oxydes d’azote.

 

A l’issue de ce traitement, les rejets atmosphériques sont d’une qualité optimale : les concentrations de polluants, et notamment de dioxines, d’oxydes d’azote, sont significativement inférieures aux seuils fixés par la réglementation européenne en vigueur (directive 2000/76/CE du 4 décembre 2000).

 


Evacuation des mâchefers par la Seine

Valorisation matière issue de l’incinération

104 000 tonnes de mâchefers sont récupérées après la combustion des déchets à la sortie des fours.

 

Ces mâchefers sont transportés par voie fluviale vers un lieu de recyclage. Les effluents liquides issus de leur stockage sont recueillis par le réseau d’eaux résiduaires du centre et font l’objet d’un traitement physico-chimique avant rejet dans le réseau d’assainissement.
Les mâchefers sont ensuite utilisés en technique routière, notamment pour la réalisation de remblais et sous-couches. Par ailleurs, l’acier et l’aluminium sont récupérés et envoyés vers les filières de recyclage.

 

Voir également la page de présentation du centre d'incinération sur le site Syctom

 

 

 Le centre de tri de collectes sélectives

 

Le centre est équipé d'une chaîne de tri des collectes sélectives d’une capacité de 5 tonnes/heure. 22 500 tonnes de collectes sélectives par an sont triés chaque année dans le centre en vue de leur recyclage.

 

Installation de dépoussiérage et de ventilation

L’activité du centre de tri génère des poussières. Les machines concernées sont regroupées dans des zones isolées, équipées de système d’aspiration par ventilateur d’air. Avant rejet à l’extérieur, l’air est épuré. Les poussières collectées sont évacuées et traitées thermiquement.

 

Agrandir le schéma


Vue du toit du centre de tri


Intérieur du centre de tri


Tri mécanique

Tri des collectes sélectives

 

Il se fait en deux temps.

Le tri mécanique opère une première séparation des déchets :
• Distinction des corps plats (journaux, magazines, cartonettes) et des corps creux (bouteilles en plastique)
• Extraction des matériaux ferreux et non ferreux

Puis un tri manuel permet d’affiner la qualité des matériaux récupérés.

 

Incitation à la collecte sélective auprès des communes

Afin de favoriser le développement du tri, le Syctom apporte un soutien financier à ses communes adhérentes.

 

Voir également la page de présentation du centre de tri sur le site Syctom

 

 

Syctom, l'agence métropolitaine des déchets ménagers - 35, boulevard de Sébastopol - 75001 Paris
Tél: 01 40 13 17 00 - Fax: 01 45 08 54 77 - Copyright © 2000-2014 Syctom - tous droits réservés.