Aller au contenu l Aller au menu
logo isseane accueil_isseane

 

Présentation du centre Isséane
qualité_environnementale_isséane
Suivi_de_chantier
Suivi d'activité du centre
Documentation_multimédia
     

SUIVI DU CHANTIER


Le calendrier des travaux : Equipements

base_vie terrassements mise_en_service second_oeuvre

 Les différentes phases de réalisation

Depuis octobre 2005, les équipements suivants ont été installés :

1 - Arrivée des premiers équipements

Le mois d’août 2005 a vu le début d’intervention des équipementiers sur le site.
Les 9 et 10 août 2005 ont été déchargés et mis en place les hydrocondenseurs principal et auxiliaire qui permettent de récupérer la vapeur et la transformer en eau pour recirculation de celle-ci dans le process.


Condenseur principal

Condenseur auxiliaire

2 - Les 2 fours-chaudière

Les deux lignes de four-chaudière ont une capacité totale d’incinération de 61 t/heure.

La combustion des déchets permet de générer de la vapeur pour le chauffage urbain (79 000 équivalents logement) et de l’électricité grâce à un turbo-alternateur. L’électricité produite sert notamment aux besoins énergétiques d’Isséane, le surplus étant revendu à EDF via le réseau RTE.

 

Les gros équipements des fours chaudière ont été convoyés sur le chantier par péniche depuis la Croatie entre le mois de décembre 2005 et le mois de mars 2006. L’utilisation de la voie fluviale aura permis d’éviter l’équivalent de 300 convois exceptionnels sur les routes.


Montage des charpentes

Arrivée des éléments des fours-chaudière

Le positionnement des deux lignes de fours-chaudière s’est achevé en mars 2006.


Les deux fours-chaudière sont positionnés


Une ligne de four-chaudière au complet

Chaque four-chaudière a été calorifugé pour éviter, une fois en service, la déperdition de chaleur.
Le calorifugeage s’est terminé dans le courant du mois de novembre 2006, marquant la fin du travail d’installation et d’équipement des deux lignes de four-chaudière.


Calorifugeage d'une ligne de four-chaudière

Ligne de four-chaudière complètement installée

3 - Le système de traitement des fumées

Trois systèmes différents et complémentaires sont présents à Isséane pour chacune des deux lignes de fours-chaudière. Ils assurent un traitement des fumées par voie sèche.
On retrouve :

1 - Deux électrofiltres
L’électrofiltre permet le traitement des poussières en sortie de chaudière

2 - Deux filtres à manche
Le filtre à manche assure le traitement des métaux lourds, des acides et des dioxines et furanes par injection de réactifs (bicarbonate et coke de lignite) effectuée dans une gaine en col de cygne, située après l’électrofiltre.

3 - Deux catalyseurs avec traitement anti-panache
Le catalyseur, situé en bout de chaîne, détruit les oxydes d’azote et complète la destruction des dioxines.


L’électrofiltre

Le filtre à manche

Le catalyseur

4 - Colonnes d’extraction des fumées

Les colonnes d’extraction des fumées ont été dressées et raccordées aux équipements de traitement des fumées. Elles ne dépassent que de 5 m (minimum règlementaire) le toit du bâtiment. Soit une hauteur totale de 26 mètres. Elles sont situées entre les deux lignes de traitement des fumées.


Colonnes d'extraction avant couverture du centre


Colonnes vues de l'intérieur du bâtiment

5 - Le système d'extraction et de stockage des mâchefers

Des résidus non combustibles issus de l’incinération sont appelés mâchefers.
Sous les fours, les mâchefers tombent dans une trémie de récupération où ils sont refroidis. Ils sont, ensuite, débarrassés des gros éléments par une sorte de « tapis » vibrant. Les vibrations envoient les gros éléments d’un côté et le reste de l’autre. Cette seconde fraction est acheminée sur des tapis roulants, les convoyeurs, jusqu’au système de déferraillage.
Ces résidus d’incinération sont transportés depuis le niveau – 31m par des « tapis roulants » et des skips (ascenseurs) leur permettant d’arriver jusqu’au niveau de leur stockage à - 4,50 m.

Ils sont ensuite évacués par voie fluviale et acheminés vers un centre de mâturation pour être ensuite valorisés en soubassements routiers.


Convoyeurs et tapis vibrants


Ascenseur à mâchefers (skips)

Les fosses de stockage (fond à – 4,50) permettent le stockage des résidus d’incinération avant leur transfert vers la Seine pour un acheminement par péniche vers leur lieu de traitement pour recyclage.


Fosse de stockage en construction


Le pont roulant et son grappin

Grappin à mâchefers

Les mâchefers sont stockés dans des fosses

 

6 - Le groupe turbo-alternateur (GTA)

Le groupe turbo alternateur permet, grâce à la vapeur, de produire de l’électricité. La puissance nominale du GTA est de 52 MW. L’électricité produite assure l’autonomie électrique d’Isséane. Le surplus est revendu à EDF. La vapeur en partie détendue est quant à elle vendue à la CPCU.

Le GTA se compose d’une turbine Haute pression (7000 tours/minute), d’un réducteur de pression , d’une turbine Basse pression (3 000 t/mn) et d’un alternateur.


L’alternateur du GTA


Turbine basse pression

7 - Le transformateur

Le transformateur (63 000 Volts) assure le transfert de l’électricité produite par le groupe turbo-alternateur. L’électricité est revendue à EDF via le réseau RTE.

Le transformateur a été positionné dans son local en juin 2006.
L’accès au local du transformateur est protégé.


Le transformateur

Equipement

Accès au local

8 - Le système de ventilation

Les gaines et les systèmes de ventilation permettent de ventiler 7 500 000 m3/h d’air, soit la ventilation de 50 000 logements. A titre d’information, il y a à Isséane 600 tonnes de gaines et 151 ventilateurs dont 43 ont une capacité supérieure à 100 000 m3/h.


Gaines de ventilation


Ventilateur
 

9 - Les équipements électriques

Les équipements électriques (armoires, transformateurs) implantés à – 31 mètres sont situés au cœur d’Isséane. Ce centre « névralgique » accueille également le groupe électrogène et les équipements électroniques de la salle des commandes du centre de valorisation énergétique. Plusieurs centaines de mètres de câbles parcourent le centre de part en part.


La tour électrique


Le groupe électrogène

10 - La station de pompage

Située entre les centres de tri et de valorisation énergétique, la station de pompage des eaux de Seine d’une capacité d’environ 15.000 m3/h vient alimenter les besoins en eau du centre de valorisation énergétique des déchets.
Elle est destinée au :

  • circuit d’eau de circulation : condensation et refroidissement pour la plus grande part (14.440 m3 /h)
  • circuit d’eau de protection contre l’incendie
  • circuit d’eau brute pour les services divers (lavage filtres, refroidissements purges…) et la production d’eau déminéralisée pour les chaudière

Par ailleurs, la station permet également de recycler l’eau provenant des remontées de la nappe phréatique et les eaux de pluie. Celles-ci sont récupérées  via un réseau de drainage situé pour partie sous le jardin prévu au dessus du centre de tri et pour une autre part au droit de la toiture végétalisée de l’unité de valorisation énergétique.


Station de pompage

Tuyaux

Centre névralgique de la distribution d’eau, la station de pompage irrigue Isséane. Tuyaux, pompes, grilles de filtration, puits de stockage, la station dispose d’un équipement complet.

11 - Le traitement de l'eau

La zone dévolue au traitement de l’eau du centre de valorisation énergétique des déchets est à - 31 mètres.


Tuyauteries

Cuves

 

12 - Les ponts roulants

 

Les ponts roulants servent à l'alimentation en ordures ménagères des fours chaudière et pour l'extraction des mâchefers.

  • Le pont roulant transfère les mâchefers des fosses de stockage aux convoyeurs devant les transporter jusqu’à la Seine
  • Les ponts-roulants permettent d'actionner l'alimentation des fours via un grappin


Pont roulant pour les mâchefers

 


Ponts-roulants pour les ordures ménagères

 

13 - Les équipements du centre de tri

 

Les équipements sont installés à -15m.
Trommels (tri granulométrique des CS et des OE), cabines de tri et alvéoles de stockage des matériaux recyclables occupent les 2000 m2 dédiés au process du centre de tri..


Tapis roulants, cabines de tri.
 

Les deux trommels

 

 Incidents sur le chantier pour cette phase

Aucun incident relevé sur le chantier

 

Pour revenir à la présentation générale des travaux

 

Syctom, l'agence métropolitaine des déchets ménagers - 35, boulevard de Sébastopol - 75001 Paris
Tél: 01 40 13 17 00 - Fax: 01 45 08 54 77 - Copyright © 2000-2014 Syctom - tous droits réservés.