Soutien aux dispositifs de collecte

Collecte et traitement des déchets sont aujourd’hui indissociables. Plus encore à l’heure de l’extension des consignes de tri et de la collecte séparative des biodéchets. C’est pourquoi le Syctom multiplie les soutiens aux dispositifs de collecte, en lien étroit avec les collectivités qui en ont la charge.

Optimiser les dispositifs de collecte sélective

Pour favoriser l’augmentation de la qualité et de la quantité des déchets triés, le Syctom apporte aux collectivités des soutiens financiers et techniques, notamment dans le cadre de son plan d‘accompagnement 2015-2020.

Exemples d’actions soutenues :

  • Harmonisation de la couleur des bacs de tri sélectif ;
  • Etudes de diagnostic et d’optimisation de la pré-collecte ;
  • Acquisition d’équipements de pré-collecte (bacs, conteneurs enterrés).

Accompagner les opérations d’élargissement des consignes de tri

Assurer la généralisation du tri de tous les emballages plastiques, objectif réaffirmé par la loi sur la transition énergétique, nécessite de faire jouer la complémentarité entre collecte et traitement. Le Syctom adapte progressivement ses centres de tri aux consignes élargies. Parallèlement, il contribue en étroite collaboration avec les communes concernées à la sensibilisation des habitants aux nouvelles consignes de tri.

Exemples :

  • La communication en 2015 sur le tri de tous les emballages métalliques auprès des habitants des communes du bassin versant du centre de tri à Nanterre.
  • Le déploiement en 2016 d’une campagne de sensibilisation sur le bassin versant du centre de tri à Romainville dans le cadre de l’extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques et tous les emballages métalliques.

Soutenir les expérimentations de collecte des biodéchets

Pour développer les dispositifs de collecte séparative des biodéchets des ménages, imposée par la loi de transition énergétique, le Syctom encourage et accompagne les expérimentations des collectivités sur son territoire. Au-delà de la prise en charge d’études préalables, il apporte différents types de soutiens :

  • Des aides à l’acquisition d’équipements de pré-collecte et de pré-traitement des biodéchets, et aux moyens de communication associés dans le cadre de son plan d’accompagnement 2015-2020 ;
  • Un tarif de traitement des biodéchets attractif, de 5 euros/t, doublé de soutiens pour une période expérimentale de 3 ans (2016-2018) ou prise en charge du coût de la collecte par le Syctom.

Chiffres clés

  • 5

    tarif à la tonne pour le traitement des biodéchets

  • 30€/t

    soutien pour une période expérimentale de 3 ans (2016-2018) ou prise en charge du coût de la collecte par le Syctom