Le plan d'accompagnement aux collectivités

Le Syctom poursuit son engagement aux côtés de ses adhérents avec son dispositif d’accompagnement en faveur de la réduction et de la valorisation optimale des déchets. Ce plan d’accompagnement participe à la mise en œuvre concrète du Grand défi.

Un objectif de réduction des déchets et d'amélioration des flux

Le cadre législatif (LTECV, Loi AGEC…) impose entre autres, d’ici 2025, le recyclage de 65% des emballages de tous types et la réduction de 50% des déchets enfouis, et d’ici fin 2023 le tri à la source des déchets alimentaires. Sur un territoire aussi peuplé que celui du Syctom avec près de 6 millions d’habitants et une densité pouvant aller jusqu’à 21 000 hab/km², c’est un véritable défi à relever.

Le Syctom se fixe comme objectif global de réduire drastiquement la quantité d’ordures ménagères d’ici à 2024.

Deux leviers sont identifiés :

  • la réduction des déchets avec notamment la diminution du gisement des ordures ménagères résiduelles
  • l'optimisation des flux pour une meilleure valorisation avec une augmentation de la quantité et de la qualité des collectes sélectives (emballages, déchets alimentaires...).

Des actions de soutien pour les collectivités locales

Une personne publique (EPT, collectivités, communes, associations) peut déposer une demande de subvention auprès du Syctom.

Pour soutenir les collectivités locales dans leurs actions et permettre l’atteinte de ces objectifs, le Syctom propose des soutiens financiers (en investissement et fonctionnement) et des accompagnements (outils de communication et de sensibilisation).

Les bénéficiaires de ces soutiens sont les EPT, leurs communes membres et les associations présentes sur le territoire du Syctom.

Les EPT sont les interlocuteurs privilégiés du Syctom en tant que porteurs et soutiens des projets sur leur territoire.

Toute demande de soutien se fait par l’envoi au Syctom d’une lettre de saisine signée par l’EPT et la transmission de la fiche projet renseignée. Dans le cas d’une demande portée par une association, l’EPT s’engage à cofinancer le projet à hauteur de 20% des dépenses globales du projet présenté.

Les thématiques de soutien du Syctom

Améliorer le tri à la source et optimiser les flux pour une meilleure valorisation

  • Soutenir l’extension des consignes de tri
  • Soutenir le développement de la collecte et du traitement des déchets alimentaires
  • Accompagner le compostage de proximité

Contribuer à l’économie circulaire

  • Promouvoir le réemploi et la réparation
  • Impulser des démarches d’Ecologie Industrielle et Territoriale (EIT)
  • Faciliter le déploiement de déchèteries

Mobiliser les publics

  • Impulser des changements de comportement
  • Inciter à la consommation responsable
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire

Sensibiliser et animer

  • Proposer l’intervention d’éco-animateurs
  • Mettre à disposition des outils de sensibilisation
  • Soutenir et accompagner les territoires
Consulter les modalités des dispositifs de soutien

Les appels à projets

Des appels à projets, portant sur des thématiques spécifiques, viendront compléter le dispositif. Portés par le Syctom, et pilotés avec d’autres financeurs, ils permettront d’aborder des sujets connexes que le service public de gestion des déchets ne porte pas directement et de travailler avec différents acteurs (EPT, associations et communes, mais également organismes de recherche, entreprises d’insertion, bailleurs sociaux, etc.).