2021, une année charnière pour le chantier à IVRY/PARIS XIII

Date : 26/03/2021

2021 ouvre une nouvelle séquence sur le chantier de transformation d’Ivry/Paris XIII. La phase principale de génie civil est achevée.  Place maintenant au montage des équipements du process et des pièces monumentales qui nécessiteront des transports et des manipulations exceptionnelles.

L’année 2020 a été principalement consacrée aux travaux de génie civil pour la réalisation de la superstructure en béton des différents bâtiments et locaux de la future installation. L’un des premiers ouvrages emblématiques à sortir de terre a été la fosse de réception des ordures
ménagères résiduelles.

2021 sera une année charnière pour le chantier. En ce début d’année, les travaux de génie civil sont momentanément arrêtés dans certaines zones afin de libérer l’espace nécessaire aux travaux de montage des équipements constitutifs du procédé de traitement et de valorisation des déchets.

L’ensemble de ces équipements, plus communément appelé « process » est composé des principaux éléments suivants : les fours, les chaudières, les filtres à manches, les réacteurs
catalytiques, le Groupe Turbo-Alternateur ou encore les aérocondenseurs. Une fois ces éléments assemblés et connectés entre eux, les premiers essais à froid pourront débuter à l’automne
2022 et les essais à chaud mi-2023.

La mise en service industrielle interviendra au début de l’année 2024. C’est à cette échéance que l’usine actuelle sera mise définitivement à l’arrêt pour être ensuite déconstruite.

L'installation de deux grues à flèche

Si la présence de deux grues « T » reste utile pour les opérations de génie civil à venir, c’est à un modèle plus spécifique qu’il faut désormais faire appel pour mener à bien la nouvelle phase du chantier, principalement dédiée à l’assemblage des équipements composant le process de traitement : « Il s’agit de deux grues à tour à flèche relevable à forte capacité de levage, indique Bruno Bernier, Chef de projet Ivry/Paris XIII. La partie horizontale de la grue peut se lever et hisser des pièces très lourdes à une très grande hauteur. L’une de ces 2 grues permettra également d’assembler la cheminée qui culmine à une hauteur de 100 m. »

Ces appareils effilés de plus de 70 mètres de haut, capables d’allier puissance et dextérité vont, en effet, pouvoir assembler charpente métallique, réacteurs catalytiques, filtres à manches, gaines de liaison, fours-chaudières, groupe turbo-alternateur… « Elles peuvent soulever jusqu’à 96 tonnes, précise Bruno Bernier. Elles sont donc indispensables pour manutentionner l’ensemble des éléments qui seront acheminés majoritairement par convois exceptionnels et qu’il faudra installer sur le site au cours de l’année. »

Des clauses d'insertion

En complément de ce nouveau dispositif logistique, ce sont aussi les équipes qui s’étoffent : de 180 personnes en ce début d’année, les effectifs devraient atteindre 300 à 350 compagnons d’ici l’été. Parmi eux, des personnes en insertion et des demandeurs d’emploi : « Le Syctom a signé une convention tripartite avec le Groupement IP13 et le SERCI (le Service des clauses d’insertion sociale d’Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine et Choisy-le-Roi), détaille Bruno Bernier. Nous avons pour objectif d’avoir recours à cette main-d’oeuvre pour l’équivalent de 135 000 heures de travail. »

Ce recrutement, direct ou via le SERCI, concerne aussi bien des tâches de gardiennage et de nettoyage, que des emplois de ferrailleurs, de coffreurs ou de monteurs.

Haute qualité artistique et culturelle

C’est également sur le terrain artistique que le chantier a récemment franchi une étape, avec la mise en ligne, fin 2020, d’une nouvelle version du site Internet du Musée du Monde en Mutation (MMM) et la création de comptes Instagram et Facebook. Conçu par l’artiste Stefan Shankland comme « un laboratoire pour contempler et éprouver le monde qui se transforme », le MMM réunit des créations éclectiques : vidéos, projets graphiques, éditoriaux… la plateforme donne à voir la diversité des regards et des expressions artistiques suscités par ce chantier titanesque.

Le site du Musée du Monde en Mutation

En savoir plus

Le site du projet