Accompagnement des collectivités : le Syctom réaffirme son engagement

Date : 16/11/2021

Résolument engagé dans le développement d'une économie plus circulaire, le Syctom s’est doté en avril 2021 d’un dispositif d’accompagnement sur la période 2021-2026 pour impulser une dynamique partenariale sur son territoire. Et relever, aux côtés des collectivités adhérentes, le double défi de la réduction des déchets à la source et de l’amélioration de la qualité du tri.

Bien que législative et financière, la contrainte est avant tout environnementale : face à la raréfaction des ressources, le passage à une économie circulaire doit s’accélérer.

La gestion des déchets en constituant un levier majeur, le Syctom et ses collectivités se sont engagés à diminuer de 350 000 tonnes la quantité d’ordures ménagères d’ici 2024. Et pour atteindre cet objectif, la mobilisation des territoires est une condition essentielle.

Une série d’outils spécifiques

Dans la droite ligne du Grand défi, lancé en 2019, le Syctom déploie depuis avril son nouveau plan d’accompagnement avec ses collectivités adhérentes pour relever les enjeux de la réduction des déchets et l’amélioration de la qualité du tri. Articulé autour de ces deux axes, le dispositif propose une série d’aides et de modalités d’accompagnement sur-mesure pour encourager les dynamiques locales et impulser des changements de comportement. Certains outils visent ainsi la réduction du gisement des déchets :

  • Soutien aux structures de réemploi et réparation
  • aide au déploiement du compostage de proximité
  • initiatives contre le gaspillage alimentaire

D’autres sont orientés vers l’optimisation des collectes sélectives, et notamment des biodéchets compte-tenu du tri obligatoire à la source prévu par la loi en 2024, soutien aux études de faisabilité, mise à disposition d’outils pédagogiques et de campagnes de communication…

Mutualiser les expériences

Le Syctom prévoit de mobiliser d’autres partenaires financeurs pour permettre aux territoires de mener des projets plus spécifiques dans le cadre d’appels à projet. Les modalités d’accompagnement se font aussi par la mise en réseau d’acteurs pour favoriser les échanges d’expériences et fédérer les actions communes : organisation de rencontres thématiques, visites sur site et matinées techniques.

Enfin, le syndicat souhaite déployer des contrats d’objectifs, selon les spécificités et attentes de chaque territoire. Cet engagement réciproque entrainera notamment une bonification des soutiens. Avec cette nouvelle impulsion, les territoires seront aussi mieux armés pour se conformer au cadre législatif qui prévoie d’ici à 2025 de réduire de 50 % les déchets enfouis et de recycler 65 % des emballages, tous types confondus.

Expert dans le domaine des déchets et partenaire majeur des acteurs de terrain, le Syctom compte jouer pleinement son rôle aux côtés des territoires dans une vision globale de la gestion des déchets. Cette volonté est complémentaire et totalement cohérente avec la mise en place du Schéma de coordination “prévention, collecte, traitement” confié par l’Etat et la Région Île-de-France dans le cadre du PRPGD .
Éric Cesari, Président du Syctom

Un dispositif d’accompagnement volontariste pour mobiliser les acteurs sur le territoire

Soutien financier et à la sensibilisation

Soutenir financièrement les projets des collectivités :  en matière de réduction des déchets à la source, d’amélioration du tri et de sensibilisation, à travers deux leviers :

  • des aides financières au fonctionnement, études des projets et/ou à l’investissement
  • la mise à disposition de moyens humains (éco-animateurs) et matériels (outils pédagogiques)

Appel à projets

Encourager les appels à projets initiés par le Syctom : EPT, bailleurs sociaux, associations, entreprises d’insertion sont invités à y répondre pour bénéficier d’une plus large gamme de financements, favoriser l’engagement de tous les acteurs et permettre au Syctom d’élargir son champ d’actions.

Mise en réseau

Développer le mode collaboratif : rencontres régulières, retours d’expériences, formations, visites sur site... le Syctom entend jouer un rôle de tête de réseau et impulser des dynamiques entre territoires et avec le Syctom