Budget 2019 : le Syctom investit pour l’avenir

Date : 20/12/2018

Le budget primitif 2019 du Syctom, voté par le Comité syndical le 20 décembre 2018, confirme la volonté du syndicat d’investir pour l’avenir.

Les élus du Syctom, réunis le 20 décembre 2018 en Comité syndical autour de Jacques Gautier, Président, ont approuvé un budget 2019 tourné vers l’avenir, conformément aux orientations budgétaires préalablement débattues en novembre.

D’un montant global de 677 M€, le budget présenté pour l’année à venir permet la concrétisation des orientations stratégiques définies par le Syctom.

Le budget 2019 acte le déploiement de l’ambitieux plan pluriannuel d’investissement (PPI) que s’est donnée le Syctom, qui totalise 1,3 Md€ sur la période 2019 – 2027. Progressant de 66 M€ par rapport au BP 2018, les dépenses d’équipement s’établissent à 269 M€ et soutiennent la mise en œuvre effective des nouveaux centres et projets d’innovation du Syctom pour une valorisation toujours plus efficiente des déchets ménagers.

Parmi les axes principaux, on note :

  • La stabilité des contributions des membres du Syctom maintenue jusqu’en 2020, avec le maintien de la tarification encourageant le développement du tri et de la collecte séparative des flux destinés à une valorisation matière.
  • La poursuite du plan ambitieux d’accompagnement des collectivités dans leurs démarches de prévention, de développement du recyclage et de mise en place de la collecte des biodéchets.
  • La poursuite du recours à l’emprunt, avec 232 M€ prévus en 2019 après un recours à hauteur de 70 M€ en 2018, pour la première fois depuis 2009. La stratégie d’endettement reposera sur la diversification des leviers de financement. La mise en place d’une démarche de notation financière avec l’agence Standard & Poor’s, qui s’est concrétisée par l’obtention de la note A+ en novembre dernier, permet d’envisager, en 2019, un financement de type obligataire. L’appréciation favorable de S&P est confirmée par son rapport complémentaire publié le 19 décembre 2018. Consulter le rapport
  • Le déploiement du plan d’investissement avec 269 M€ inscrits au budget primitif 2019 (qui font suite à 96 M€ réalisés en 2017, et 162 M€ prévisionnels en 2018). Cette montée en puissance est la traduction financière de la poursuite des projets structurants : modernisation du traitement des fumées et des eaux résiduaires et intégration urbaine du centre à Saint‐Ouen-sur-Seine, lancement des travaux de l’unité de valorisation énergétique à Ivry/Paris XIII, poursuite de l’adaptation des centres aux consignes de tri d’ici 2022 avec notamment la fin de la construction du centre de tri à Paris XVII en 2019 et l’engagement des travaux pour les sites de Paris XV et Nanterre, partenariats avec le SIAAP pour la co‐méthanisation et le SIGEIF pour la méthanisation des biodéchets.