Lancement du concours Design Zéro Déchet 2021

Date : 17/09/2020

L’édition 2021 du concours Design Zéro Déchet propose aux étudiants et jeunes diplômés d’imaginer des biens ou des services innovants autour du thème « Du pack au vrac ».

Mercredi 16 septembre, Martial Lorenzo, Directeur-général des services du Syctom, a lancé officiellement le concours DZD 2021, placé cette année sous le parrainage du designer Mathieu Lehanneur. La thématique de cette 9e édition a été dévoilée à cette occasion : « Du pack au vrac : comment réenchanter le vrac ? ».

L’objectif est d’inviter étudiants et jeunes diplômés à inventer des biens ou services permettant de développer la vente et l’achat en vrac. Comment permettre aux professionnels d’aller plus loin dans l’offre du vrac ? Comment faciliter et développer cette pratique chez les particuliers pour consommer et vivre avec moins d’emballages ?

Les participants pourront travailler au choix sur l’un des 4 sujets :

  • La quincaillerie
  • L’hygiène et l’entretien
  • Les graines et semences à destination des particuliers
  • Les produits alimentaires

Cette année, Réseau Vrac, l’association interprofessionnelle pour le développement de la vente en vrac, est partenaire du concours DZD. L’organisation représente plus de 1600 professionnels de la filière distributeurs, producteurs, fournisseurs et porteurs de projet en France et dans le monde. Sa directrice Celia Rennesson était présente à l’occasion de cette soirée de lancement.

Retrouvez en vidéo le lancement du concours DZD 2021

Le concours Design Zéro Déchet

Depuis 2012, le concours Design Zéro Déchet invite les étudiants et jeunes diplômés à créer des biens et services durables qui limitent la production de déchets. Organisé par le Syctom en partenariat avec la Région Île-de-France et l’ADEME, il entend sensibiliser le plus grand nombre à la prévention des déchets et à l’écoconception. À la clé, 4 projets récompensés et un accompagnement pour les concrétiser.

Qui peut participer ?

Le concours DZD s’adresse à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur situé en France métropolitaine, quelle que soit la formation suivie (design, sciences de l’environnement, ingénierie, arts appliqués…) et aux jeunes diplômés (- de 2 ans) d’un établissement situé sur le territoire national.

Les projets lauréats sont récompensés par un prix allant de 1 000 € à 5 000 €. Quatre récompenses sont attribuées : trois lauréats sont désignés par le jury et un dernier se voit décerner le « prix spécial du Syctom ». Ils pourront ensuite être accompagnés en vue d’un développement futur.