Le Syctom intègre le marché obligataire dans sa politique financière

Date : 14/09/2021

Le Syctom va renouveler ses emprunts obligataires pour la réalisation de ses projets structurants sous la forme d’obligations vertes (greens bonds).

Pour la 4e année consécutive, le Syctom a obtenu, début juillet, la note « A+ stable » par l’agence Standard & Poor’s au regard de sa performance budgétaire. « Cette notation suscite la confiance des investisseurs internationaux et renforce la crédibilité de nos projets. C’est un indicateur important pour pouvoir prétendre au marché obligataire, en complément des emprunts que nous mobilisons auprès des banques. Cela répond à une volonté de diversifier nos sources de financement et d’accéder à des instruments compétitifs. En effet, le prêt obligataire est actuellement moins coûteux que le prêt bancaire » explique Maxence Van Steirteghem, directeur des finances au Syctom.

Un engagement dans la finance verte

Après de premières obligations émises en 2020 à hauteur de 70 M€, le Syctom va donc renouveler ses emprunts obligataires pour la réalisation de ses projets structurants. Ils prendront exclusivement la forme d’obligations vertes (greens bonds), faisant écho à son engagement en faveur de la transition écologique et énergétique.

Si l’encours de la dette (729 M€ fin 2020) est encore majoritairement issu du marché bancaire, le syndicat souhaite renforcer cet engagement dans le domaine de la finance verte pour déployer une stratégie financière durable et responsable.