Le Syctom pour une gestion ambitieuse et responsable des déchets métropolitains

Date : 09/10/2017

Le Syctom présente sa contribution au PRPGD d’Ile-de-France « Pour une gestion ambitieuse et responsable des déchets métropolitains ».

Les membres du Bureau du Syctom ont pris acte le 9 octobre 2017 de sa contribution intitulée « Pour une gestion ambitieuse et responsable des déchets métropolitains » dans la perspective de l’élaboration du Plan régional de prévention et de gestion des déchets d’Île-de-France.

La contribution du Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers, au futur PRPGD d’Ile-de-France définit des prévisions et des objectifs aux horizons 2025 et 2031, soit 6 et 12 ans après la date d’adoption envisagée pour le plan régional. Elle prend en compte la situation actuelle du territoire, sa configuration très spécifique (milieu urbain dense), les évolutions réglementaires engagées (généralisation de la collecte sélective des biodéchets et généralisation des consignes de tri) et enfin les politiques d’incitation et de soutien additionnelles que l’agence métropolitaine des déchets ménagers souhaite déployer en partenariat avec les collectivités adhérentes et volontaires. Cette hypothèse volontariste repose sur d’importants détournements de flux, avec une forte diminution des ordures ménagères résiduelles au profit des collectes sélectives (papiers et emballages, verre et biodéchets).

En matière de biodéchets, les retours d’expériences français et européens ainsi que les mesures d’accompagnement du Syctom illustrent les ambitions et la politique volontariste du Syctom pour le développement de la collecte séparée des biodéchets conformément aux objectifs de la LTECV.

Pour compléter son analyse, le Syctom a mandaté deux cabinets d’experts pour procéder à l’analyse économique du Plan B’OM (Baisse des Ordures Ménagères) présenté en septembre 2015 par l’association Zero Waste France et le Collectif 3R. Le chiffrage de la mise en œuvre de ce plan, réalisé par le cabinet GIRUS et certifié par le cabinet d’audit Ernst & Young, conduit à un coût de l’ordre de 2,4 Mds€ HT, à comparer aux 200 M€ TTC annoncés par les associations Zero Waste France et Collectif 3R.

Consulter les documents :

Pour une gestion ambitieuse et responsable des déchets métropolitains  - Contribution du Syctom à l’élaboration du Plan régional de prévention et de gestion des déchets d’Île-de-France

Collectes séparatives de biodéchets sur 4 territoires : analyse comparative

Tri, collecte et traitement des biodéchets - L’accompagnement sur mesure du Syctom

Exercice de chiffrage du Plan B’OM