Marché Saint-Quentin à Paris : une opération valorisante pour les commerçants

Date : 03/04/2019

C'est une première ! Le Syctom, avec la ville de Paris, a lancé une opération de sensibilisation sur le marché Saint-Quentin (Paris 10e), du 13 au 22 mars 2019. 36 commerçants mobilisés pour valoriser le tri des déchets alimentaires et impliquer leurs clients.

Un accompagnement sur mesure par le Syctom

Premier syndicat européen pour le traitement et la valorisation des déchets ménagers, le Syctom met en œuvre une expérimentation du tri, de la collecte et de la valorisation des déchets alimentaires sur son territoire, depuis bientôt deux ans. Dans ce cadre, elle accompagne les collectivités adhérentes pour la mise en place de cette démarche auprès des ménages, ainsi que des producteurs non ménagers tels que les établissements scolaires, les restaurants collectifs et les marchés alimentaires. Le volet communication représente un axe important du soutien apporté aux collectivités, avec toute une palette d’outils adaptés aux différents publics visés.

Les commerçants au cœur de la cible

En 2018, une stratégie de communication et de sensibilisation spécifique, dénommée stratégie marchés, a été construite ciblant plus précisément les commerçants des marchés alimentaires. Déclinée en trois axes, elle vise en premier lieu à la sensibilisation et à la formation de ce public. Deuxième dimension importante de cette stratégie, elle précise la communication faite pour l’appropriation des consignes de tri (affichages, autocollants et outils pédagogiques). Enfin, elle présente les actions de sensibilisation pouvant être déployées pour valoriser cette démarche auprès du grand public fréquentant les marchés.

Pour animer ce dispositif global, cette stratégie prévoit l’intervention des éco-animateurs du Syctom auprès des commerçants pour les questionner, les écouter, les conseiller et les encourager à valoriser leur investissement auprès de leurs clients. Il s’agit également d’interpeller le grand public sur l’engagement éco-exemplaire de leurs commerçants et de leur collectivité, tout en leur communiquant les consignes de tri qu’ils peuvent ou non appliquées à leur domicile ou sur leur lieu de travail lorsqu’ils sont concernés.

Dans ce cadre, de nombreux supports sont également proposés pour accompagner ce dispositif et développer les différents messages sur le tri, la collecte et la valorisation.

Le marché Saint-Quentin, comme valeur d’exemple

C’est sur ce marché situé dans le 10e arrondissement de Paris qu’a eu lieu le lancement de cette stratégie marchés, du 13 au 22 mars 2019. En collaboration avec la ville de Paris, le Syctom a été sensible à la participation active des commerçants lancés dans l’expérimentation depuis maintenant un an.

Les objectifs de l’opération étaient clairement affichés :

  • présenter le dispositif de collecte des déchets alimentaires,
  • promouvoir la mise en place du tri des déchets alimentaires par les commerçants auprès du grand public,
  • valoriser la démarche plus globale de collecte séparée et de valorisation des déchets alimentaires enclenchée par la ville de Paris.

Durant dix jours, le marché Saint-Quentin a arboré les couleurs d’une campagne visuelle et attractive, sous la bannière « Ici, vos commerçants trient les déchets alimentaires ». Pour marquer d’entrée les esprits, des banderoles, des stickers aux formes des illustrations de la campagne et un macaron reprenant le message clé, étaient disposés à l’extérieur et aux entrées du marché. Sur les étals, des mobiles suspendus ont été accrochés et des adhésifs placés au sol, reprenant visuels et messages de la campagne. Une borne d’information mobile et des totems complétaient le dispositif en développant des messages d’information et de sensibilisation. Ces derniers rappelaient la réglementation en vigueur, les avantages du tri et le processus de valorisation des déchets alimentaires.

Pour compléter ce dispositif, les éco-animateurs du Syctom ont proposé un jeu de défis anti-gaspi aux clients petits et grands, et des animations sur le thème des consignes de tri des déchets alimentaires. C’est ainsi que la reconstitution du cycle de vie du steak haché, produit de consommation courante, a remporté un franc succès. Plus généralement, la prise de conscience du lien entre tri et valorisation des déchets alimentaires d’une part et enjeux environnementaux d’autre part, a été renforcée. Plusieurs personnes ont d’ailleurs manifesté, auprès des animateurs, leur volonté de modifier leurs habitudes et d’intégrer de nouveaux gestes de tri, tout en souhaitant la mise en place d’une collecte séparée de leurs propres déchets alimentaires.

L’adhésion de tous

Si les clients du marché ont apporté leur soutien à l’opération, les commerçants, pour leur part, ont largement contribué à sa réussite. Bien mobilisés, ils ont joué le jeu et se sont montrés à l’aise avec les règles de tri. L’information claire et suffisante leur a permis d’assimiler facilement les consignes. Même si cette action a demandé à chacun de changer quelques pratiques, tous ont apprécié le caractère valorisant de la démarche auprès de leurs clients.

En résumé, cette belle action de sensibilisation a permis de valoriser l’exemplarité des commerçants engagés dans le tri, la collecte et la valorisation des déchets alimentaires, tout en sensibilisant les clients qui pourraient aussi bientôt trier chez eux. Un signal encourageant pour le développement du tri et de la collecte des déchets alimentaires à une échelle plus large, et notamment auprès du grand public.