Palmarès 2018 du concours Design Zéro Déchet

Date : 02/07/2018

Présentation des 4 projets lauréats de l’édition 2018 du concours DZD par les étudiants qui les ont conçus.

6e édition du concours Dezign Zéro Déchet

Chaque année depuis 2012, le concours Design Zéro Déchet invite les concepteurs de demain à créer des biens et des services innovants et durables visant à mieux gérer et prévenir les déchets et permet, au travers des éditions et des thématiques, d’apporter des réponses alliant l’innovation, le design et le bon sens.

Pour cette première édition nationale, parrainée par le studio de design collectif 5.5 sur le thème de la réduction et la gestion des déchets dans les espaces publics, 30 écoles participantes, 137 projets reçus, 13 finalistes et 4 lauréats ont été récompensés lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée mardi 5 juin au Hasard Ludique à Paris.

PREMIER PRIX : Le Gyre normand

Léna Moreau, École Boulle, Paris

« Créer un laboratoire mobile de sensibilisation et de valorisation des déchets plastiques en milieu portuaire »

Le Gyre normand est un « laboratoire mobile » qui propose aux usagers de collecter les déchets plastiques sur les plages ou dans les ports, puis de les transformer en objets utiles. Incluant un broyeur, un rotomouleur et un moule unique le Gyre normand permet de fabriquer 3 objets différents selon les cibles : un pare-battage pour les pêcheurs, un seau pour les enfants, une assise d’appoint pour les touristes. Le projet ambitionne ainsi de préserver les plages de la pollution par les plastiques, d’informer et sensibiliser sur la problématique des déchets maritimes et sur le phénomène des gyres océaniques.

DEUXIÈME PRIX : Pockeco

Victoire Bailleul – Blanche Dujardin – Lucie Kalawon, Institut supérieur design Rubika, Valenciennes

« Un emballage alimentaire réutilisable pour les festivals »

Compact, hygiénique et durable, Pockeco est un emballage simple à utiliser qui permet, à partir d’un seul modèle, de créer différents contenants (portion unique ou double portion). Dépliable comme une assiette grâce à des systèmes inspirés de l’origami, Pockeco est fabriqué en polyéthylène et nettoyable en machine. Il se stocke facilement. Particulièrement adapté à la consommation nomade de nourriture, il évite la production de contenants jetables supplémentaires et s’intègre dans un circuit d’économie circulaire.

TROISIÈME PRIX : Merci c’est gratuit

Abdel Jalel Chib – Alexandre Geffroy – Maeva Guyon, École Autograf, Paris

« Utiliser les présentoirs de journaux gratuits existants pour leur réemploi et leur collecte »

Merci c’est gratuit est à la fois une solution de collecte des journaux gratuits et une campagne de sensibilisation sur leur impact environnemental. Les lecteurs sont invités à déposer leur journal gratuit dans les présentoirs existants en fin de trajet ou une fois leur lecture terminée. La campagne de sensibilisation est portée par un slogan évocateur, « Pensez à le remettre dans un bac. Merci c’est gratuit. » et un logo apposé sur l’ensemble des supports de communication créés. Déclinée autour d’affichages (4x3 et au niveau des présentoirs existants), cette campagne s’appuie également sur des encarts insérés dans les journaux gratuits.

PRIX DU SYCTOM : Bisquare

Marie Doranges-Daupin, Autograf, Paris

« Mettre à disposition dans les lieux publics, des nappes de pique-nique transformables en sac poubelle »

Bisquare est une nappe pour pique-nique, convertible en 2 sacs poubelles, mise à disposition, via des distributeurs en libre-service, dans les lieux publics propices aux pique-niques. Revisitant le vichy, motif populaire associé au pique-nique, elle est fabriquée en lin intissé, une matière éco-conçue, produite en France, 100% végétale, compostable et imprimable avec des encres labellisées respectueuses de l’environnement.
En plus d’être une nappe, Bisquare facilite la collecte et le tri des déchets (organiques et emballages) lors des pique-niques improvisés et sensibilise au tri grâce aux messages à vocation pédagogique mis en place sur les distributeurs et sur la nappe.

Des récompenses et des possibilités de concrétisations pour les lauréats

Les prix décernés aux lauréats s’élèvent respectivement à 5 000 €, 2 000 €, 1 000 € et 5 000 € pour le prix spécial du Syctom. Soutenus par des collectivités adhérentes, des industriels partenaires, et accompagnés par les 5.5, certains étudiants finalistes auront, comme lors des précédentes éditions, la satisfaction de collaborer avec des designers professionnels pour concevoir un prototype de leur projet.