Le Grand défi

Afin de réussir collectivement à réduire les déchets produits sur son territoire, le Syctom a co-construit en 2019 un plan d’action commun avec les acteurs volontaires impliqués dans l’économie circulaire (EPT, communes, Région, associations, représentants de producteurs ménagers ou gros producteurs, acteurs du traitement…).

Ce « Grand défi », plan partagé de 35 actions réparties en 7 axes, a été adopté à l’unanimité du Comité syndical fin juin 2019 et oriente désormais la feuille de route du Syctom comme celles de nos partenaires.

Le contexte

  • Des objectifs de la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), de la Loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, de la transposition en droit français du paquet Economie Circulaire de l’Union européenne, du Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD)…
  • Un territoire peuplé de 6 millions d’habitants et très dense (de 8000 à 21 000 hab/km2) où l’habitat vertical est largement présent.
  • Une augmentation régulière de la population entraînant une augmentation en volume de la production de déchets, malgré un ratio kg/habitant qui baisse régulièrement et demeure inférieur à la moyenne nationale.
  • Des performances de tri par les habitants à améliorer car en deçà de la moyenne nationale.
  • Une augmentation de la composante Déchets de la Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) : relèvement des coûts de stockage et fin des taux réduits sur l’incinération vertueuse entraînant un coût supplémentaire pour le Syctom (+ 10 à 15% sur le budget général / Loi de Finances 2019).
  • Des JO 2024 qui se tiendront sur le territoire francilien.
  • Une capacité de valorisation énergétique réduite de moitié en 2024, au centre à Ivry/Paris XIII, soit 350 000 t/an de moins.
  • Une volonté affirmée par le Syctom de lutter contre l’enfouissement avec l’objectif de « Zéro déchet valorisable non valorisé ».
  • Une augmentation globale des capacités des centres de tri grâce aux investissements réalisés à Paris XV et Paris XVII notamment.

L'objectif du Grand défi

A l’horizon 2025 et en conformité avec la projection faite par le Syctom dans sa contribution au PRPGD : diminuer de 450 000 tonnes le volume de déchets ménagers et assimilés produits sur le territoire du Syctom.

Comment ?

Favoriser la baisse du volume des déchets produits sur le territoire du Syctom, trouver les solutions pour détourner de la valorisation énergétique les déchets valorisables autrement que la nouvelle unité à Ivry/Paris XIII ne pourra plus accueillir, minimiser davantage l’enfouissement.

Les 7 axes du Grand défi

  • Eduquer, informer et former dans la proximité
  • Agir de manière concertée sur le territoire du Syctom
  • Communiquer
  • Innover, mobiliser et accompagner dans les territoires
  • Développer les partenariats
  • Mobiliser le cadre législatif et réglementaire
  • Mettre en oeuvre, suivre et évaluer le plan

Les leviers d'action

La prévention

« Elle porte sur les étapes amont du cycle de vie du produit avant sa prise en charge comme déchet par un opérateur ou par la collectivité » (Ademe)

Il s’agit de diminuer les quantités de déchets produits par les ménages, les entreprises et les administrations comme d’augmenter la recyclabilité ou de diminuer la nocivité des déchets lors la conception des produits par les entreprises en utilisant des produits moins impactants pour l’environnement.

35 actions au service de ces 7 axes ont été validées. Elles sont d’ampleur et de portée diverses et relèvent d’orientations politiques ou de mesures concrètes et pragmatiques.

La sensibilisation

Elle porte à la fois sur l’amélioration des gestes de tri notamment des ménages et des professionnels… pour augmenter la valorisation matière, comme la diffusion des pratiques vertueuses de réduction à la source, d’éco-conception, de consommation responsable.

Mise en place d’un schéma de coordination

Le Syctom s’est vu confier dans le cadre du PRPGD, par le Préfet de Région et la Région Ile-de-France, la mise en place d’un schéma de coordination sur les questions de « prévention, collecte, traitement » : action 2.1 du Grand défi.

Des entretiens avec l’ensemble des EPT ont d’ores et déjà été menés pour mieux connaitre la manière dont ces trois services essentiels sont assurés dans les territoires adhérents du Syctom. La prochaine étape vise à construire les modalités du partenariat entre les EPT et le Syctom.