CAMBODGE - Province de Siem Reap

Projet d'étude de faisabilité pour améliorer la gestion des déchets organiques de la ville de Siem Reap et de deux districts, Prasat Bakong et Sotr Nikum de la province de Siem Reap (Cambodge), porté par le Département des Hauts-de-Seine et subventionné à hauteur de 30 000 € par le Syctom.

Contexte

La région de Siem Reap est la province la plus touristique du Cambodge et accueille chaque année 5 millions de visiteurs. La ville de Siem Reap est en plein développement. Située à proximité des temples d’Angkor, elle attire de nombreux touristes. Face à l’augmentation de la population et du tourisme, la gestion des déchets devient dans cette province une préoccupation majeure.

Dans la ville de Siem Reap, les déchets sont collectés et mis en décharge alors que la moitié de ces déchets qui sont organiques, pourraient être traités autrement. Dans les districts de la province de Siem Reap, Sotr Nikum et Prasat Bakong, où la majorité de la population dépend de l'agriculture, la gestion des déchets est quasi-inexistante. En conséquence, les gens ont pris l’habitude de bruler les déchets devant leur maison ou de les jeter n’importe où, ce qui pose de sérieux risques pour l’environnement et la santé.

Projet d'étude de faisabilité pour améliorer la gestion des déchets organiques

Le projet, porté par le département des Hauts-de-Seine, vise à réaliser une étude de faisabilité pour améliorer la gestion des déchets organiques et son déploiement dans la ville de Siem Reap et deux districts, Prasat Bakong et Sotr Nikum, de la province de Siem Reap (Cambodge).

Cette étude permettra ainsi aux autorités locales et aux partenaires techniques et financiers de se positionner pour la phase de mise en œuvre. Elle s’inscrit dans le cadre d’un programme intégré et durable de coopération décentralisée entre le Département des Hauts-de-Seine et la province de Siem Reap. En effet, depuis 2013, les deux collectivités soutiennent le développement agricole de la province de Siem Reap à travers un programme pluriannuel dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs familiaux par les pratiques de l’agroécologie.

Actions soutenues

L’étude portera sur :

  • la réalisation d’un diagnostic de la situation actuelle de la filière des déchets verts au niveau de la ville de Siem Reap et de deux districts ;
  • la définition de l’intérêt et la volonté des agriculteurs à utiliser et acheter du compost ;
  • l’élaboration de différents scénarii de gestion des déchets organiques en termes de pertinence, d’impact, de durabilité et d’échelle d’intervention.

Avancement du projet

Projet en cours

Chiffres clés

  • 30 000

    coût total du projet

  • 30 000

    montant de la subvention du Syctom