CAMEROUN - Saa

Projet de mise en place de la stratégie municipale de gestion des déchets ménagers à Saa (Cameroun) porté par GESCOD et subventionné à hauteur de 68 000 € par le Syctom.

Contexte

Depuis le début des années 2000, les exécutifs successifs de la commune de Saa ont toujours été mobilisés autour de la question d’une ville propre débarrassée des déchets ménagers solides (DMS) et ont testé plusieurs méthodes de gestion du service (régie, délégation de service public, location de véhicules de collecte…).

L’exécutif élu en 2013 a opté pour l’internalisation du service. La commune dispose d’un service « hygiène et salubrité» scindé en trois sections, dont la section « enlèvement des ordures ». La ville de Saa a d’ailleurs été reconnue ville la plus propre du département lors d’un concours organisé en 2004. Mais l’obsolescence progressive des dispositifs mis en place par la commune pour la collecte et l’évacuation des ordures urbaines a amené la commune à solliciter l’appui de GESCOD pour organiser ce service public de façon pérenne.

Projet de mise en œuvre de la stratégie municipale de gestion des déchets ménagers

Grand Est Solidarités et Coopération au Développement (GESCOD) est l’opérateur et le réseau des collectivités et acteurs du Grand Est pour la mise en œuvre de projets de coopération décentralisée.

L'association, via ce projet, souhaite mettre en œuvre la stratégie municipale de gestion des déchets de la commune de Saa notamment dans le cadre du partenariat existant entre Saa, la commune et la communauté de communes de Sélestat et GESCOD. Ce projet bénéficie également de l’appui technique et financier du SMICTOM d’Alsace Centrale, du soutien financier du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’expertise technique locale de l’ONG ERA Cameroun (partenaire de l’association Gevalor dans le projet que le syctom soutient à Dschang).

Actions soutenues

Le projet vise à mettre en place les actions suivantes :

  • renforcer le dispositif de pré-collecte : évacuation des dépôt sauvages, aménagement d’aires
    de transfert bétonnées, distribution de sacs en fibre de plastique
  • réaménager le dispositif de collecte : acquisition de 3 tricycles
  • valoriser les déchets : aménagement d’une plateforme de compostage, promotion du tri à la
    source, commercialisation du compost…

Avancement du projet

Projet en cours

Chiffres clés

  • 609 000

    coût total du projet

  • 68 000

    montant de la subvention du Syctom