JORDANIE - Russayfah

Projet de mise en place d'une gestion durable des déchets dans la municipalité de Russayfah (Jordanie) porté par ACTED et subventionné à hauteur de 100 000 € par le Syctom.

Contexte

L'industrialisation croissante et le taux de croissance démographique élevé ont entraîné une augmentation rapide de la production de déchets solides en Jordanie ce qui a, à son tour, exercé une pression de plus en plus importante sur les infrastructures existantes de gestion des déchets. Les services actuels dans les municipalités locales ne sont plus adaptés suite à l'afflux massif de réfugiés et l’augmentation importante de production de déchets solides.

Russayfah, située dans le gouvernorat de Zarqa, figure parmi les plus grandes municipalités de Jordanie. La plupart des zones de Russayfah sont desservies par des réseaux d'eau et d'assainissement. Il y a des espaces verts et des jardins, mais la ville souffre de la pollution environnementale et de l'accumulation de déchets. L'une des questions les plus urgentes pour la municipalité est la pollution environnementale de la rivière Zarqa, due à l'usine de phosphate et aux déchets miniers, mais aussi au fait que la population laisse des ordures dans les rues et qu'aucune sanction n'existe. Cette pollution résulte également d'un manque d'investissement dans le secteur de la gestion des déchets solides et d'un manque de sensibilisation des ménages aux pratiques de gestion durable des déchets.

Gestion durable des déchets

Le projet, porté par ACTED vise à mettre en place une gestion durable des déchets dans la municipalité de Russayfah.

Ce projet a été développé en collaboration avec la municipalité de Russayfah avec laquelle ACTED travaille depuis deux ans. L’objectif est de réduire l’impact des déchets solides sur l’environnement et de soutenir le développement économique de la municipalité de Rusayfah en construisant un centre de tri des déchets solides municipaux dans la zone de transfert de Rusayfah.

Ces infrastructures permettraient non seulement de limiter la contamination de l'eau de source et de cours d'eau locaux, mais aussi de réutiliser les déchets, ce qui limiterait la quantité de déchets. En outre, des campagnes de sensibilisation sont indispensables pour sensibiliser les habitants de la municipalité à l’adoption nécessaires de pratiques de gestion durable des déchets, en particulier dans les écoles.

Actions soutenues

Le projet permettra la réalisation des activités suivantes :

Mise en place d’un centre de tri :

  • réalisation d’une étude préliminaire technique et de conception pour le centre de tri ;
  • construction du centre de tri ;
  • identification et sélection d’un entrepreneur privé pour la gestion et la maintenance du centre de tri ;
  • sensibilisation ;

Projet pilote de tri à la source dans deux quartiers :

  • indentification et sélection des deux quartiers ;
  • rénovation des poubelles des quartiers ciblés ;
  • sensibilisation et mobilisation communautaire.

Avancement du projet

En cours

Chiffres clés

  • 160 000

    coût total du projet

  • 100 000

    montant de la subvention du Syctom