MADAGASCAR - Antananarivo (Andralanitra)

Projet-pilote de réhabilitation de la décharge d’Andralanitra de la Commune Urbaine d’Antananarivo (Madagascar) porté par Gevalor et subventionné à hauteur de 100 000 € par le Syctom.

Contexte

La décharge d'Andralanitra qui reçoit depuis 1966 les déchets d'Antananarivo, capitale de Madagascar, est complètement saturée et pose de graves problèmes sanitaires. Située à une dizaine de kilomètres d’Antanarivo, elle s’étend sur 18 hectares et atteint parfois jusqu’à 17 mètres de haut. Des centaines de tonnes de déchets y sont déversés chaque jour sans traitement, entrainant une pollution de l’atmosphère et des sols. Dans cet environnement, 3000 chiffonniers vivent de la récupération des déchets pour les revendre ou produire du terreau.

Un projet de fermeture du site avait été envisagé en 2012 mais celui-ci ayant échoué du fait d’une délocalisation peu envisageable, la décharge d’Andralanitra doit être sécurisée et réorganisée tout en prenant en compte la reconversion sociale et professionnelle des chiffonniers.

Projet-pilote de réhabilitation de la décharge

Le projet, porté par Gevalor, permettra d’augmenter la durée de vie de la décharge d’Andralanitra. Le projet réside dans la combinaison d’une excavation associée au compostage des ordures fraîches.

Actions soutenues

Le projet vise à mettre en place les actions suivantes :

  • réalisation d’un relevé topographique général de la décharge ;
  • excavation de 6 000 m³ de terreau et criblage (mise en place d’une couche protectrice argileuse, enfouissement des refus de compostage…) ;
  • utilisation du terreau dans le cadre de projets agricoles ou en vue de végétaliser un flanc de la décharge ;
  • récupération des lixiviats (aménagement d’un bassin avec un dispositif de pompage mobile) ;
  • mise en place d’un pré-tri en lien avec les informels et valorisation d’une partie des flux entrants (mise en place d’une unité de fabrication de pavés plastiques) ;
  • organisation de formations sur les techniques de compostage ;
  • mise en place d’actions de sensibilisation pour les riverains de la décharge.

Avancement du projet

Projet en cours

Chiffres clés

  • 265 000

    coût total du projet

  • 12 000

    montant de la subvention du Syctom