Paris XV

Paris XV est le premier centre de tri de collecte sélective dans Paris intramuros. Réalisé en concertation avec la Ville, il répond à une logique de proximité avec les lieux de production des déchets et à une volonté de mieux répartir les centres de traitement sur l’ensemble de l’agglomération parisienne. Modernisé en 2019, sa capacité a été augmentée à 32 200 tonnes pour l'adapter à l’extension du tri à l’ensemble des emballages plastiques et petits emballages métalliques.

  • Centre de tri

Centre de tri du Syctom à Paris XV

Le centre de tri à Paris XV réceptionne la collecte sélective des arrondissements du sud ouest de Paris et des communes du Territoire Vallée Sud-Grand Paris. Conçu en 2011 selon des critères de haute qualité environnementale, il s’intègre pleinement dans son environnement urbain. Les déchets y sont triés et séparés par types de matériaux, avant de rejoindre les filières de recyclage.

Communes déversant dans le centre

Pendant les travaux de modernisation qui ont duré 10 mois en 2019, les collectes sélectives des 5 arrondissements de Paris (Ve, VIe et XVe ainsi qu’une partie du VIIe et du XIVe) ont été transférées dans le centre de tri à Isséane et dans les centres de transfert à Nanterre et Ivry.

Fin décembre 2019, le centre traitera la collecte sélective de 740 000 franciliens des arrondissements du sud-ouest de Paris et communes du Territoire Vallée Sud-Grand Paris.

Descriptif

Construit sur deux niveaux, le centre de tri Paris XV est composé d’une halle de réception et de tri, d’une halle de stockage et de conditionnement et de locaux sociaux, locaux d’entretien…

Suite aux travaux de modernisation qui ont duré 10 mois, la capacité du centre de tri a été augmentée, passant de 20 000 à 32 200 tonnes par an pour préparer au recyclage les déchets de 740000 franciliens. La nouvelle chaîne de tri peut traiter 10 tonnes par heure (contre 6 précédemment).

Le process de tri a été adapté à l’extension du tri à l’ensemble des emballages plastiques et métalliques. Il intègre des technologies les plus innovantes et performantes de tri automatique avec : 

  • 1 trommel pour séparer les emballages par taille.
  • 2 cribles balistiques pour séparer les corps creux (bouteilles, briques alimentaires, pots et barquettes) et les corps plats (papiers, journaux et cartonnettes).
  • 5 machines de tri optique pour les trier ensuite par type (briques alimentaires, plastiques recyclables, papiers, cartons, films plastiques).
  • 1 séparateur aéraulique pour capter les films plastiques.
  • 2 séparateurs magnétiques pour capter les emballages en acier.
  • 2 séparateurs à courant de Foucault pour récupérer les emballages en aluminium.
  • 1 presse à balles et 1 presse à paquet pour conditionner les différents matériaux triés : plastiques, papier, carton, acier et briques alimentaires.

Le dispositif est complété par un tri manuel en fin de process pour contrôler et affiner la sélection des matières recyclables par catégorie.

  • La sécurité et l’amélioration des conditions de travail des agents de tri ont également constitué un objectif prioritaire :  réduction de l’empoussièrement, diminution du bruit généré par les équipements, renforcement de la protection incendie de l’installation…

Téléchargez le schéma du process de tri

Le centre se caractérise également par sa qualité architecturale et paysagère pour une parfaite intégration urbaine, avec ses 6300 m² d’espaces verts, son bâtiment à basse consommation d’énergie et ses matériaux de construction recyclables.

Construit selon une démarche de développement durable et de haute qualité environnementale, il dispose :

  • d’un système de chauffage solaire qui couvre 50% des besoins en eau chaude sanitaire
  • de panneaux photovoltaïques avec une production de 22 000 kWh/an d’électricité
  • d’un raccordement du centre au réseau de chauffage urbain de la CPCU
  • d’un système de récupération des eaux pluviales en limitant leur apport au réseau d’assainissement

La circulation des camions est limitée et le transport fluvial privilégié pour l’acheminement des matériaux triés.

L’aménagement des espaces verts et la végétalisation ont été réalisés dans une logique de préservation et de développement de la biodiversité, avec :

  • Une gestion différenciée des espaces verts : engagement « zéro phyto », sélection de nouvelles essences, de techniques d’arrosage adaptées et pratique du compostage sur site…
  • L’installation de ruches et hôtels à insectes sur la terrasse et dans le patio pour favoriser la biodiversité dans les espaces environnants.
  • L’aménagement de gîtes, nichoirs et autres abris pour oiseaux et solitaires.

Chiffres clés

  • 550 000

    habitants desservis en 2018

  • 15 651t

    triées par an en 2018

  • 78,8%

    de recyclage en 2018

Résultats d'exploitation

Tonnages réceptionnés en 2018 : 15 394 t

Tonnages triés : 15 651 t

Tonnages valorisés : 12 132 t

Bilan environnemental

Tonnes de papiers, cartons et bouteilles en plastique transparent évacuées par péniches en 2018 : 5 100 t

Camions évités grâce à l’usage d’un mode de transport alternatif à la route : 211

Taux de recyclage : 78,8 %
 

Travaux

  • Début novembre 2018 : arrêt du centre de tri et démarrage des travaux de modernisation
  • Fin septembre 2019 : achèvement des travaux et début des essais
  • Octobre à novembre 2019 : montée en charge et marche probatoire du nouveau process
  • 15 octobre 2019 : inauguration du nouveau process de tri
  • Début décembre 2019 : mise en service