Romainville

Le centre multifilière à Romainville est le premier centre de grande capacité créé en France. Il comprend un centre de tri de collecte sélective, intégralement modernisé en 2015 et adapté à l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages plastiques et petits emballages métalliques, un centre de transfert des ordures ménagères résiduelles, ainsi qu’une déchèterie.

Centre de transfert du Syctom à Romainville

Le centre de transfert à Romainville

Le centre de transfert d’ordures ménagères résiduelles à Romainville réceptionne les collectes de 24 communes du territoire du Syctom pour les transférer vers des centres de traitement.

Communes déversant dans le centre

  • Aulnay-sous-Bois
  • Bagnolet
  • Bobigny
  • Bondy
  • Clichy-sous-Bois
  • Dugny
  • Drancy
  • Le Blanc-Mesnil
  • Le Bourget
  • Les Lilas
  • Le Pré-Saint-Gervais
  • Les Pavillons-sous-Bois
  • Le Raincy
  • Livry-Gargan
  • Montreuil
  • Noisy-le-Sec
  • Pantin
  • Paris (XIXe et une partie du XXe)
  • Romainville
  • Rosny-sous-Bois
  • Sevran
  • Tremblay-en-France
  • Villemomble
  • Villepinte

Descriptif

Le centre de transfert d’ordures ménagères résiduelles à Romainville a pour fonction de réguler les flux de déchets et de réduire les distances parcourues par les camions-bennes. Les déchets sont ensuite transférés par gros-porteurs vers les centres de valorisation énergétique du Syctom, des centres d’incinération extérieurs ou, en dernier recours, des installations de stockage de déchets non dangereux.

Chiffres clés

  • 1,1

    million d’habitants desservis

  • 350 000t

    réceptionnées par an

Résultats d'exploitation

Tonnages d’apports directs en 2017 : 390 446 t (dont 360 t de déclassements de collecte sélective)

Tonnages ensuite traités dans les centres d’incinération du Syctom : 321 190 t

Tonnages ensuite traités dans des centres d’incinération extérieurs : 38 883 t

En projet

Depuis 2015, le Syctom a engagé une réflexion sur l’avenir du site à Romainville/Bobigny, en lien étroit avec les acteurs du territoire. L’objectif est de projeter un nouveau centre à l’horizon 2023 pour remplacer cette installation déjà ancienne et répondre aux besoins de traitement des déchets dans le quart nord-est francilien mettant ainsi fin à la mise en décharge des déchets non dangereux non inertes.

Projet de transformation du centre