Centre de tri Nanterre

Le centre réceptionne des collectes sélectives apportées par une partie des territoires Boucle Nord de Seine et Grand Paris Seine Ouest. En complément, il reçoit des collectes sélectives de communes du territoire du Syctom qui ont précédemment transitées par des centres de transfert.

Le centre de Nanterre traite les déchets pré-triés par 1,6 million de Franciliens. Les déchets y sont triés et séparés par types de matériaux, avant de rejoindre les filières de recyclage.

Un process performant

Suite aux travaux de modernisation qui ont duré 18 mois, la capacité du centre de tri a été augmentée, passant de 40 000 à 55 000 tonnes par an. La nouvelle chaîne de tri peut traiter 17 tonnes par heure (contre 12 précédemment).

Le process de tri a été adapté à l’extension du tri à l’ensemble des emballages plastiques et métalliques. Il intègre des technologies les plus innovantes et performantes de tri automatique avec : 1 trommel pour séparer les déchets par taille

  • 4 cribles balistiques pour séparer les corps creux et les corps plats
  • 13 séparateurs optiques pour trier les déchets en fonction de leur matière (plastique, papier, carton…) et des filières de valorisation associées
  • 3 séparateurs magnétiques pour la captation des emballages en acier
  • 2 séparateurs à courant de Foucault pour la captation des emballages en aluminium
  • 1 robot pour le contrôle qualité
  • 2 presses à balles et 2 presses à paquets pour le conditionnement des matériaux triés
  • Soit 220 machines avec une maintenance simplifiée, dont 167 convoyeurs

Le dispositif est complété par un tri manuel en fin de process pour contrôler et affiner la sélection des matières recyclables par catégorie.

Fonctionnalité, qualité architecturale et paysagère

Dans le cadre de la rénovation du site, le schéma de circulation a été revu, avec notamment démolition du quai et des rampes associées, pour faciliter la réception des collectes par gros-porteurs. L’accès au hall de réception des collectes se fait maintenant de plain-pied,

Par ailleurs, le centre offre un traitement architectural de qualité avec une refonte des enveloppes des bâtiments (ajout d’une résille végétalisée, changement des bardages pour les bâtiments industriels et des revêtements de façades pour le bâtiment administratif, ajout d’une terrasse extérieure en vis-à-vis de la cabine de tri).

Un soin particulier a également été apporté pour le volet paysager : parking et toiture paysagers, plantes grimpantes sur la résille, etc.

Pour finir, afin de prévenir les nuisances sonores pour le voisinage, les façades ont fait l’objet d’un traitement acoustique

Préservation des ressources

Rénové selon une démarche de développement durable, il dispose :

  • D’une installation solaire couvrant la moitié des besoins en eau chaude sanitaire du centre.
  • D’un système de récupération des eaux pluviales en limitant leur apport au réseau d’assainissement (toiture végétalisée, et cuve de récupération pour l’arrosage)

Le transport fluvial est privilégié pour l’acheminement des matériaux triés, limitant ainsi la circulation des camions.

Sécurité et conditions de travail, une priorité

La sécurité et l’amélioration des conditions de travail étaient également un objectif prioritaire du projet.

Les espaces de travail ont ainsi été conçus et équipés afin d’assurer une ambiance de travail de qualité pour le personnel : réaménagement des bureaux et locaux sociaux, isolation thermique performante, confort acoustique, etc.

Concernant la cabine de tri, aménagée suivant les prescriptions de la norme NFX-35 702, elle bénéficie d’un apport de lumière naturelle et d’une terrasse offrant aux agents un accès sur l’extérieur.

Dans les halls des espaces fonctionnels, un système innovant de ventilation/ dépoussiérage / désodorisation participe à l’amélioration des conditions de travail. Ainsi, ont été mis en place un système de traitement d’air des halls par ventilation dynamique et un dispositif de captation des poussières sur les équipements du procédé de tri.

Et enfin, le Système de protection du site contre le risque incendie a aussi été totalement revu dans l’objectif de détecter, contenir et éteindre rapidement tout départ de feu (compartimentage des halls, caméras de détection thermographique, canons, système de sprinklage, RIA, etc.).

En images

Les territoires déversant dans le centre

  • T 4 – Paris Ouest La Défense
  • T 5 - Boucle Nord de Seine