Ivry/Paris XIII

  • Transformation du centre

Transformation du centre à Ivry/Paris XIII

Projet de transformation du centre à Ivry/Paris XIII

La reconstruction du centre multifilière à Ivry/Paris XIII figure parmi les plus grands projets d’installations de traitement de déchets conduits en France aujourd’hui. L’objectif est de transformer le centre actuel, vieillissant, en équipement de pointe. Avec l’ambition de créer une usine de référence, en France et en Europe.

D’ici 2023, l’incinérateur existant sera remplacé par une unité de valorisation énergétique qui traitera par incinération une quantité annuelle de 350 000 tonnes d’ordures ménagères.

Site internet dédié au projet

Le projet en images

L’usine sera recouverte d’un calepinage en acier inoxydable qui reflètera les couleurs changeantes de son environnement. Élégante, l’architecture contemporaine de la nouvelle unité de valorisation énergétique mettra en valeur l’identité industrielle du site, tout en l’insérant dans son environnement urbain en mutation. Une place importante sera accordée à la végétalisation afin de favoriser le développement de la biodiversité urbaine.

Communes déversant dans le centre

  • Cachan
  • Charenton-le-Pont
  • Gentilly
  • Ivry-sur-Seine
  • Joinville-le-Pont
  • Le Kremlin-Bicêtre
  • Joinville-le-Pont
  • Montrouge
  • Paris (Ier, IIIe, IVe, Ve, VIe, XIe, XIIe et XIIIe ainsi qu’une partie du IIe, du Xe, du XIVe et du XXe)
  • Saint-Mandé
  • Saint-Maurice
  • Valenton
  • Villejuif
  • Vincennes
  • Vitry-sur-Seine

Descriptif

Le projet de transformation du centre de valorisation des déchets ménagers à Ivry-Paris XIII a fait l’objet d’une concertation sans précédent, qui a débuté en 2003 et qui a notamment été marquée par un débat public en 2009 sous l’égide de la CNDP, 3 phases de concertation post débat public et une décision de la CNDP le 31 août 2016 favorable à la poursuite du projet, sans nécessité de procéder à un nouveau débat public.

La construction de la nouvelle unité de valorisation énergétique a été autorisée fin 2018, permettant le démarrage des travaux. Pendant les 5 années du chantier, l’usine actuelle continuera à fonctionner afin de garantir aux habitants la fourniture constante d’énergie récupérée à partir des déchets de 1,4 million de personnes de l’agglomération parisienne.

En 2023, l’unité de valorisation énergétique sera mise en service. Elle traitera par incinération une quantité annuelle de 350 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles, soit 50% de moins que l’installation actuelle. L’usine existante sera alors arrêtée puis déconstruite.

La nouvelle installation présentera un mieux-disant environnemental par rapport à l’usine actuelle, à tous les niveaux : odeurs maîtrisées, bruit atténué, rejets atmosphériques réduits, neutralisation renforcée des polluants, circulation diminuée…

À plus long terme, le projet de transformation du centre de valorisation des déchets ménagers à Ivry-Paris XIII prévoit la construction d’une plateforme fluviale et d’une unité de valorisation organique. Ce dernier équipement permettrait d’une part de réceptionner des déchets alimentaires collectés séparément et d’autre part de préparer et trier une partie des ordures ménagères résiduelles afin d’améliorer la valorisation des déchets. L’unité de valorisation organique et la plateforme fluviale font actuellement l’objet d’études complémentaires et d’un dialogue continu portant sur leurs caractéristiques.

Conception / construction / exploitation

Groupement composé des sociétés IVRY PARIS XIII (mandataire), EIFFAGE GENIE CIVIL, CHANTIERS MODERNES CONSTRUCTION, HITACHI ZOSEN INOVA, VINCI ENVIRONNEMENT, GTIE INFI, SATELEC, BG Ingénieurs Conseil et AIA Life Designers.

Les grandes étapes

2015 :

  • 2 février : signature du marché de conception, construction et exploitation

2016 :

  • Février-juillet : 3ème phase de concertation
  • 19 février : arrêté préfectoral qualifiant le projet d’intérêt général (PIG)
  • 31 août : décision de la Commission nationale du débat public (CNDP) favorable à la poursuite du projet, sans nécessité de procéder à un nouveau débat public.

2017 :

  • 26 janvier : approbation des adaptations du projet par le comité syndical, décision de déposer les poursuivre les études 
  • Instruction des demandes de permis de construire et d’autorisation d’exploiter de l’unité de valorisation énergétique par les services de l’Etat
  • Juin-juillet : enquête publique sur le projet de mise en compatibilité avec le projet déclaré d’intérêt général par le Préfet du Val-de-Marne
  • Poursuite des échanges avec le territoire au travers du Comité de suivi, conformément aux recommandations de la CNDP

2018 :

  • Poursuite des échanges avec le Comité de suivi
  • Mai-juin :  enquête publique sur les demandes de permis de construire et d’autorisation d’exploiter l’unité de valorisation énergétique
  • 28 septembre : obtention du permis de construire la future UVE
  • 23 novembre : autorisation d'exploiter la future UVE
  • Démarrage des travaux de la nouvelle unité de valorisation énergétique, à côté de l’usine actuelle

2023 :

  • Mise en service industrielle et exploitation de la nouvelle UVE

Chiffres clés

  • 350 000 t/an

    capacité d’exploitation de l’UVE (-50% par rapport à l’usine actuelle)

  • 1,4million

    d'habitants vivent dans le bassin versant du centre d’Ivry-Paris XIII

  • 99,7%

    diminution des prélèvements d’eau en Seine par rapport à l’usine actuelle