Ivry/Paris XIII

  • Transformation du centre

Transformation du centre à Ivry/Paris XIII

Projet de transformation du centre à Ivry/Paris XIII

La reconstruction du centre multifilière à Ivry/Paris XIII figure parmi les plus grands projets conduits en France aujourd’hui. À l’horizon 2027, l’objectif est de transformer le centre actuel, vieillissant, en équipement de pointe, associant valorisation énergétique et valorisation organique. Avec l’ambition de créer un modèle de référence, en France et en Europe.

Site internet dédié au projet

Communes déversant dans le centre

  • Cachan
  • Charenton-le-Pont
  • Gentilly
  • Ivry-sur-Seine
  • Joinville-le-Pont
  • Le Kremlin-Bicêtre
  • Joinville-le-Pont
  • Montrouge
  • Paris (Ier, IIIe, IVe, Ve, VIe, XIe, XIIe et XIIIe ainsi qu’une partie du IIe, du Xe, du XIVe et du XXe)
  • Saint-Mandé
  • Saint-Maurice
  • Valenton
  • Villejuif
  • Vincennes
  • Vitry-sur-Seine

Descriptif

Le projet de transformation du centre de valorisation des déchets ménagers à Ivry-Paris XIII a fait l’objet d’une concertation sans précédent, qui a débuté en 2003 et qui a notamment été marquée par un débat public en 2009 sous l’égide de la CNDP, 3 phases de concertation post débat public et une décision de la CNDP le 31 août 2016 favorable à la poursuite du projet, sans nécessité de procéder à un nouveau débat public.

Échelonné sur une dizaine d’années, le projet prévoit la construction successive de deux unités de traitement à l’emplacement du site actuel :

  • une unité de valorisation énergétique (UVE) d’une capacité réduite de moitié par rapport à l’UIOM actuelle,
  • une unité de valorisation organique (UVO) comprenant une installation susceptible d’accueillir les biodéchets collectés séparément sur le bassin versant et une seconde installation de tri-préparation de Fraction combustible résiduelle (FCR) à partir d’OMr.

Le projet comprend par ailleurs une plateforme fluviale en bordure de Seine avec un portique pour la manutention des conteneurs. La plateforme fluviale serait reliée au centre par un tunnel permettant le transport par navettes de différents flux liés à l’activité du centre.

La demande de permis de construire et la demande d’autorisation d’exploiter l’UVE feront l’objet d’une enquête publique unique en mai-juin 2018.

L’UVO fait actuellement l’objet d’études complémentaires et d’une concertation continue conformément à la décision du Comité syndical du Syctom du 26 janvier 2017, tenant compte du bilan de la troisième phase de concertation post-débat public du premier semestre 2016.

L’exemplarité environnementale du projet se caractérise par :

  • un projet architecturel et paysager de qualité pour garantir la parfaite intégration urbaine de l’installation ;
  • un système de traitement sec des fumées, avec des niveaux de rejets inférieurs de moitié au seuils en vigueur pour la majorité des polluants;
  • le renforcement de la capacité d’accueil des déchets alimentaires pour accompagner la mise en place future de la collecte séparée des biodéchets ;
  • la mise en place d’un procédé de tri-préparation de FCR à partir d’OMr, pour réaliser la valorisation des déchets ménagers dans le strict respect de la hiérarchie des modes de gestion des déchets ménagers ;
  • le développement du transport par voie d’eau, grâce à la création d’un tunnel reliant le centre à la Seine et à l’aménagement d’une plate-forme fluviale ;
  • une certification HQE (marque « NF Bâtiments tertiaires – démarche HQE ») pour le bâtiment administratif  et démarche HQE pour le bâtiment process ;
  • une charte de qualité environnementale intégrant une démarche de haute qualité artistique et culturelle (HQAC) à toutes les étapes du chantier.

Conception / construction / exploitation

Groupement composé des sociétés IVRY PARIS XIII (mandataire), Eiffage HC, CHANTIERS MODERNES Construction, HITACHI ZOSEN INOVA, VINCI ENVIRONNEMENT, CTIE INFI, SATELEC, BG Ingénieurs Conseil et AIA Life Designers.

Les grandes étapes

2015 :

  • 2 février : signature du marché de conception, construction et exploitation

2016 :

  • Février-juillet : Études préalables et 3ème phase de concertation
  • 19 février : arrêté préfectoral qualifiant le projet d’intérêt général (PIG)
  • 31 août : décision de la Commission nationale du débat public (CNDP) favorable à la poursuite du projet, sans nécessité de procéder à un nouveau débat public.

2017 :

  • 26 janvier : approbation des adaptations du projet par le comité syndical
  • Instruction des demandes de permis de construire et d’autorisation d’exploiter par les services de l’Etat
  • Juin-juillet : enquête publique sur le projet de mise en compatibilité avec le projet déclaré d’intérêt général par le Préfet du Val-de-Marne
  • Poursuite des échanges avec le territoire au travers du Comité de suivi, conformément aux recommandations de la CNDP

2018 :

  • Poursuite des échanges sur l’UVO avec le Comité de suivi
  • Mai-juin :  enquête publique sur les demandes de permis de construire et d’autorisation d’exploiter
  • 28 septembre : obtention du permis de construire la future UVE
  • 23 novembre : autorisation d'exploiter la future UVE
  • Démarrage des travaux de la nouvelle unité de valorisation énergétique, à côté de l’usine actuelle

2023 :

  • Mise en service industrielle et exploitation de la nouvelle UVE
  • Déconstruction de l’usine d’incinération existante

2027 :

  • Mise en service industrielle de l’UVO et exploitation de l’installation complète.

Chiffres clés

  • 350 000 t/an

    capacité d’exploitation de l’UVE (-50% par rapport à l’usine actuelle)

  • 1,4million

    d'habitants vivent dans le bassin versant du centre d’Ivry-Paris XIII

  • 99,7%

    diminution des prélèvements d’eau en Seine par rapport à l’usine actuelle