Transformation du centre à Romainville/Bobigny

Projet de centre de traitement de déchets à Romainville/Bobigny

Aujourd’hui vieillissant, à l’exception des équipements du centre de tri des collectes sélectives multimatériaux modernisés en 2015, le centre existant doit être reconstruit pour s’adapter aux besoins des territoires et aux évolutions règlementaires, mais aussi pour s’intégrer parfaitement dans un tissu urbain en pleine mutation.

Site internet dédié au projet

Descriptif

Les objectifs de la future installation à Romainville/Bobigny

  •  Doter ce bassin de population d’une installation de traitement de proximité afin de réduire les transports de déchets ;
  •  Répondre à l’évolution du traitement des déchets (extension du tri des emballages et papiers, développement du tri des déchets alimentaires, etc.) ;
  • Compléter le dispositif de traitement du Syctom pour mettre fin à l’enfouissement des déchets non valorisés.

Du fait des évolutions du contexte de la gestion des déchets depuis le lancement de la procédure d’attribution d’un marché public de conception/réalisation/exploitation, des ajustements sont apparus nécessaires afin de simplifier le programme et optimiser les coûts, sans toutefois remettre en question le coeur du projet et ses principales caractéristiques, qui font l’objet d’échanges continus avec le territoire depuis 2017 :

  • La mise en oeuvre du transport fluvial avec la création d’une capacité portuaire au bord du canal de l’Ourcq permettant l’évacuation par la voie d’eau de la majorité des flux sortants (ordures ménagères résiduelles et matériaux majoritaires issus de la collecte sélective) est maintenue.
  • Les typologies de déchets réceptionnés (ordures ménagères résiduelles, collectes sélectives multimatériaux et déchets alimentaires) ainsi que les capacités de traitement du centre sont conservées.
  • Le projet maintient toutes ses exigences d’un point de vue environnemental et architectural (maîtrise des nuisances et insertion urbaine de qualité).
  • Enfin, le projet de réaliser une ressourcerie et une déchèterie est enrichi pour créer un véritable pôle d’économie circulaire.

Les grandes étapes

Les évolutions du projet

Des ajustements sont envisagés sur le projet par rapport à la version initiale

  •  La suppression des opérations de préparation des déchets alimentaires et de séchage des ordures ménagères ;
  •  Le maintien de l’accès actuel au site (et la suppression d’un carrefour à créer au niveau du viaduc sur l’ex-RN3), qui permet de simplifier le programme ;
  •  La création, autour de la déchèterie et ressourcerie déjà intégrées au projet initial, d’un véritable pôle d’économie circulaire ambitieux, proposant de nouveaux services aux habitants du territoire.

La Ville de Romainville, Est Ensemble et la Ville de Bobigny ont exprimé le souhait de définir et de réaliser, dans le cadre du projet, un pôle d’excellence de l’économie circulaire et du réemploi, dense en emploi peu qualifié et accessible au plus grand nombre qui rayonnerait à l’échelle d’Est Ensemble et de la Métropole du Grand Paris.

Ce projet porte sur les éléments suivants, actuellement en réflexion :

  • Une déchèterie accessible aux particuliers et pour laquelle une réflexion sera menée sur l’accueil des professionnels;
  • Des ressourceries et recycleries généralistes et/ou spécialisées, intégrant un ou plusieurs magasins de revente d’objets réparés;
  • Des ateliers de réparation afin d’offrir une seconde vie à ces objets, soit pour les réparer, soit pour transformer leurs usages.

Ces différentes fonctionnalités formeront un pôle ambitieux de l’économie circulaire qui pourrait être de type magasin inversé ou centre commercial du réemploi.

Chiffres clés

  • 60 000 t/an

    de collectes sélectives multimatériaux réceptionnées sur site

  • 40 000 t/an

    de déchets alimentaires réceptionnés sur site

  • 15 000 t/an

    de flux réceptionnés à la déchèterie / ressourcerie

  • 250 à 350 000 t/an

    d’ordures ménagères résiduelles réceptionnées sur site