Quelles mesures sont prises pour prévenir ou lutter contre les mauvaises odeurs autour d’un centre de traitement d’ordures ménagères ?

Une sensibilisation sur la maîtrise des nuisances olfactives est effectuée régulièrement par le Syctom auprès de ses partenaires et prestataires pour la gestion des ordures ménagères : les collectivités en charge de la collecte des déchets et leurs prestataires de collecte d’une part, pour le nettoyage systématique des bennes de collecte, les opérateurs en charge de l’exploitation des installations de traitement de déchets pour le compte du Syctom d’autre part, pour une vigilance maximale sur ce risque de nuisance dans leur mode d’exploitation.

Des mesures de prévention des nuisances olfactives sont mises en œuvre dans l’installation :

  • la fermeture des portes du quai de déchargement des ordures ménagères ;
  • la brumisation d’un produit neutralisant les odeurs au niveau des quais de déchargement/rechargement ;
  • en situation de rechargement des déchets sur des camions gros porteurs pour les transférer vers d’autres installations de traitement (par exemple lors d’un arrêt du fonctionnement des équipements de traitement), la pulvérisation d’un film neutralisant sur les camions qui opèrent le transfert.

Enfin, des relevés d’odeurs sont également effectués aux abords des centres afin de suivre, identifier et maîtriser le mieux possible ce risque de nuisances.