Accueil > Accueil TOM > Histoire des déchets > De la Préhistoire au Moyen Age
Le site de TOM

Histoire des déchets

C'est quoi un déchet ?

TOM trie

TOM collecte
TOM traite
TOM recycle
TOM éco-agit

Conception et réalisation : Patricia DELEPINE /Syctom
Copyright© Syctom

L'histoire des déchets

Tom, c'est quoi l'histoire des déchets ?Viens avec moi, on va remonter dans le temps ! Bon, alors...

...de la préhistoire au Moyen Âge !

 

A la préhistoire

 

Les hommes préhistoriques sont des nomades. Ils chassent et cueillent pour se nourrir et jettent les restes de nourriture à l'endroit même où ils mangent. Les déchets ne posent pas de problème à cette époque car ils se décomposent naturellement dans la nature.

 

Avec la naissance de l'agriculture, vers 7000 avant J-C, les hommes deviennent sédentaires et se regroupent dans de petits villages.

Leurs déchets sont essentiellement des déchets alimentaires et ne sont pas encore trop denses. Ils peuvent encore se décomposer facilement ou servir de nourriture aux animaux domestiques.

 

Dans l'Antiquité

 

C'est à cette époque que les hommes commencent à se préoccuper de leurs déchets dans les grandes villes antiques.

 

A Athènes, les grecs inventent alors des toilettes publiques et emportent les déchets hors de la ville.

 

A Rome, les Romains installent également des toilettes publiques ainsi que des fosses en dehors de la ville où les habitants déposent leurs ordures et les restes d'animaux sacrifiés.

 

Au Moyen Âge ( 476 à 1453 )

 

Vers l'an 1000, les hommes commencent à se regrouper dans des villes.

Il y a de plus en plus de monde et les déchets vont alors s'accumuler !

Les habitants jettent leurs déchets, excréments, carcasses d'animaux dans la rue ou les rivières.

Beurck !Les gens boivent l'eau de la Seine !!!

Et Paris, à cette époque, ne sent pas bon !

Les rues sont boueuses, sales et malodorantes.

 

Ne pouvant plus supporter l'odeur, en 1185 Philippe Auguste ordonne de paver les rues principales et crée des canaux et fossés centraux pour nettoyer certains quartiers.

 

Au XIIIème siècle, il existe des règlements pour remédier au manque d'hygiène : paver les rues, nettoyer une fois par semaine devant sa maison et ne pas laisser trainer les ordures et les déchets.

 

De nombreuses maisons ont des lieux d'aisance placés au grenier (toilettes) qui s'écoulent dans le ruisseau au milieu de la rue.

Des conseils d'hygiène sont donnés et les gens du moyen Âge se baignent dans des étuves (bains publics).

Dans tous les quartiers on crée des puits, appelés"trou punais ", où chacun doit déverser ses immondices. Et en 1343, Charles V construit des fossés d'évacuation couverts pour éviter les odeurs.

 

Mais malgré cela les gens ne respectent pas les règlements !

 

Ils refusent de porter les déchets aux endroits prévus et continuent à polluer la Seine ce qui entraine des épidémies de peste. La plus importante fut la Peste Noire de 1347 qui fit des millions de morts en Europe.

 

A cette époque, les gens pensent que c'est l'odeur des déchets qui rend les gens malades. Ils ne se rendent même pas compte que ces ordures grouillent de bactéries !

 

Seuls les petits cochons qui vivent librement dans la rue nettoient la ville en mangeant les ordures !

 

 

Allons voir ce qui se passe...

de la Renaissance au XVIIème

 

Accueil
Contact
Lexique
Animation

Document

Syctom, l'agence métropolitaine des déchets ménagers - 35, boulevard de Sébastopol - 75001 Paris
Tél: 01 40 13 17 00 - Fax: 01 45 08 54 77 - Copyright © 2000-2016 Syctom - tous droits réservés.