Depuis 1984, le Syctom assure le service public du traitement et de valorisation des déchets ménagers produits par les habitant.e.s de la région parisienne. En 2024, il valorise et traite les déchets produits sur 82 communes en Île-de-France, répartis dans 11 EPT adhérents.

Le Syctom traite chaque année 2,2 millions de tonnes de déchets ménagers et les valorise sous forme de matières et d’énergie. Pour cela, il dispose de 10 unités de traitement (3 centres de valorisation énergétique, 5 centres de tri et 1 centre de transfert) et de déchèteries.

Au service de près de 5,7 millions d’habitant.e.s

Le Syctom est aujourd’hui le premier opérateur public européen et offre à ses collectivités adhérentes :

  • Le traitement des déchets ménagers et assimilés au plus près de leur lieu de production.
  • Des initiatives et des moyens pour diminuer les quantités de déchets ménagers produites.
  • Un accompagnement pour le traitement des flux hors ordures ménagères ou collectes sélectives.
  • Une réflexion prospective permanente et des projets de recherche associés sur le devenir des déchets incluant toutes les formes de valorisation possibles dans le cadre d’une économie circulaire.
  • Des actions de coopération et solidarité internationales dans plusieurs pays.
  • Un accompagnement des collectivités via des opérations de sensibilisation sur des thèmes comme la réduction des déchets, les éco-gestes, la collecte des déchets alimentaires…

Un peu d’histoire…

Jusqu’à la création du Syctom en 1984, la Ville de Paris était propriétaire des installations de traitement des déchets ménagers, qu’elle utilisait pour ses propres besoins, mais aussi pour ceux d’une cinquantaine de communes.

  • Un arrêté inter-préfectoral du 16 mai 1984 crée le Syctom, syndicat mixte central de traitement des ordures ménagères, actant la mise en place d’un nouveau système de gestion et regroupant, avec la Ville de Paris, le Syelom (regroupant les communes des Hauts-de-Seine), le Sitom93 (regroupant les communes de Seine-Saint-Denis) et 16 communes du Val-de-Marne.
  • En 2011, le Syctom devient le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers.
  • La loi NOTRe du 7 août 2015 crée la Métropole du Grand Paris (MGP) et les établissements publics territoriaux (EPT), désormais compétents en matière de « gestion des déchets ménagers et assimilés ».
  • Le Syelom et le Sitom93 sont dissouts en 2016.

Une stratégie globale pour l’avenir

Ses 40 ans d’existence sont donc aussi l’occasion pour le Syctom de se tourner vers l’avenir avec force et ambition. C’est l’objet du projet Horizon 2050, que le syndicat a engagé avec ses équipes pour construire le Syctom de demain et repenser sa stratégie globale en lien avec l’enjeu climatique.

Ce projet fédérateur oriente sa feuille de route pour les prochaines décennies et s’appuie sur 3 fondamentaux : l’excellence opérationnelle, l’innovation et la recherche constante d’un service public au meilleur coût environnemental, social et économique. Le passage en SEMOP de l’ensemble des marchés d’exploitation contribuera à ces objectifs stratégiques.nsemble des marchés d’exploitation contribuera à ces objectifs stratégiques.

En savoir plus sur Horizon 2050

Le discours de Corentin Duprey, Président du Syctom

La soirée des 40 ans du Syctom à la Communale de Saint-Ouen

Les dates-clés

1984 : Création du Syctom

1986 : Mise en service d’un centre de transfert des ordures ménagères à Romainville

1990 : Mise en service de la nouvelle usine d’incinération à Saint-Ouen

1993 : Amélioration des performances énergétiques et environnementales de l’usine d’Issy-les-Moulineaux

1997 : Modernisation de l’usine d’incinération à Ivry-sur-Seine

2001 : Inauguration à Saint-Ouen d’une plateforme de ferroutage pour le convoi de mâchefers

2004 : Inauguration d’un nouveau centre de tri à Nanterre

2008 : Mise en service d’un centre de traitement multifilière Isséane, à Issy-les-Moulineaux et d’un centre de tri à Sevran

2010 :

2011 :

2013 : Une nouvelle dynamique autour de la prévention et sensibilisation sur le territoire

2015 :

2016 :

  • le Syctom intègre la dimension métropolitaine
  • Signature avec le SIAAP d’un accord-cadre pour un projet de co-méthanisation
  • 37 éco-animateurs mis à disposition des collectivités

2017 :

  • Lancement d’un dispositif d’accompagnement « sur mesure »
  • Ler Syctom participe à l’exposition internationale d’Astana (Kazakhstan)
  • 1ère Conférence nationale sur les déchets ménagers

2018 : Lancement de deux projets phares de modernisation : l’Etoile verte et Ivry-sur-Seine

2019 : Inauguration du centre de tri à Paris XVII

2021 :

2022 :

2023 :

En vidéo

Revue de presse